Hier encore tu était là

Hier encor

Tu étais là …

 

Hier encor tu étais  là,

Quand je passais à petit pas

Coup d’œil furtif sur ta façade

Pour mieux revoir nos rigolades

 

Hier encor  tu étais là,

Balcons fleuris comme autrefois

Humble maison de mon enfance

Vendue trop tôt dans une urgence 

 

Hier encor  tu étais là,

Te souviens-tu sous le vieux toit

Des confessions à l’amie Lune

Tous mes secrets et mes rancunes.

 

Hier encor tu étais là,

J’aimais te voir oui mais voilà

Ils t’ont murée pour te détruire

Et surtout pas pour reconstruire.

 

Hier encor tu étais là,

Mais aujourd’hui j’ai un peu froid

Un courant d’air dans la ruelle

T’a remplacée toi la plus belle.

  • Vues1286
  • Évaluations12345
7 Commentaires
  1. Jeanlegentil 1 année Il y a

    C’est très joli ça

  2. Ecni 1 année Il y a

    Bien triste une démolition … on y perd ses marques .

  3. Auteur
    Naya 1 année Il y a

    Merci PetitJean, merci Ecni …. très heureuse de votre passage !
    Merci beaucoup – Naya

  4. Pascjarmu 1 année Il y a

    Quand je me tourne vers mes souvenirs …
    je revois la maison où j’ai grandi …..

    Toujours triste la maison des souvenirs ….

    Douce soirée à vous.
    Pasc.

  5. Auteur
    Naya 1 année Il y a

    Vraiment très gentil et vrai et double commentaire …. merci Pascjarmu !
    Amitiés – Naya

  6. Loulette 1 année Il y a

    Chaque fois qu’une page de notre vie se tourne,c’est un chagrin,une peine,la perte d’une partie de nous même!!!Une maison, c’est comme un coeur,,un cocon, l’endroit ou l’on a été heureux,ou nos souvenirs sont ancrés,ou on les espère en sûreté;Avant que mes parents vendent notre maison de famille, chaque fois que j’y retournai,je retrouvais,plaisirs et souvenirs;Du jour ou elle a été vendue,chaque fois que je passe devant, c’est un crève coeur!

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

elementum Curabitur dolor ultricies sit et,