Harmonie

Harmonie

Comme deux cotylédons
De race pure
Rien n’échappe à ce don
D’ordre et de mesures

Tu te pavanes
Des notes harmonieuses
De tes jambes émanent
La terre est heureuse

Un tout qui concorde
Tout est très bien combiné
Rien ne déborde
Des mouvements agencés

Tu pars, tu bouges
S’accorde tout le tout
Toutes les couleurs sont rouges
Sont beaux même les bouts

Et quand tu t’arrêtes
Mon dieu, quelle statue!
Il n’y a rien qui se démette
Cohérence et vertu

On voit ta silhouette
Et tout parait homogène
Tu passes, on s’arrête
L’admiration n’est nullement vaine

  • Vues1165
  • Évaluations12345
1 Commentaire
  1. Samsara 4 jours Il y a

    J’avais déjà lu silencieusement votre poésie

    J’ai déposé un j’aime … cela aurait été un sacrilège de ne pas le faire

    Belle journée

    Paule

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

dolor. ut vel, Aenean ut sem, Curabitur facilisis diam venenatis

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account