Ha ! L’école fantastique 24

Ces enfants ne savent plus décerner le faux du vrai,

Ils ne jurent hélas aujourd’hui que par internet.

Alors que rien n’y est sain, que rien n’y est net,

Mais nous à leur âge….minitel, télécarte et on sifflait.

 

Rien de nos jours ne permettra à nos enfants,

De scintiller dans le ciel comme nous l’avons fait.

Aujourd’hui tout est faux et tout est surfait,

La moindre photo, le moindre sentiment.

 

Ils avancent ils essayent de comprendre seuls,

Les étapes sont dures, ils ne savent pas comment,

Ils vont survivre à ça. Ils grandissent. On ment.

Ils grandissent. Avenir dans un linceul ?

 

Une école, un apprentissage. Nous y sommes passés,

Nous avons survécu. Ils devraient en faire autant.

Aidons-les, soyons près d’eux le plus souvent,

Nous enfant, maintenant parent, soyons fiers de notre passé.

 

Stéphane CHENEVAS-PAULE

07 juin 2016

  • Vues1084
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

luctus quis venenatis, vulputate, sem, consequat.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?