Nous ne nous disons pas « je t’aime ».
Nous n’abordons jamais le thème
De l’amour dans nos bavardages ;
L’amitié, c’est notre partage.
Nous clabaudons, nous discutons.
Jamais nous ne changeons de ton ;
Aucune allusion amoureuse,
Nulle intonation langoureuse
Ne vient aiguiser un désir.
Nous nous voyons pour discourir.
Si le feu devait nous atteindre,
Il devrait bien un jour s’éteindre,
Mais renaîtrait-il de ses cendres ?
L’amour se perd dans les méandres
D’une vie faite de passions
Mais où les nobles sensations
S’évanouissent dans les brumes
Du plaisir que le temps écume.
Ne crois-tu pas cher compagnon
Que nos petites réunions
Nous permettent de préserver
Une sympathie cultivée
Dans la douleur de nos révoltes
Où la tendresse se récolte
Au temps des sourires complices
Quand nos paroles nous unissent ?
Tant de non-dits, tant de silences
Enrichissent nos connivences.
Nombre de rencontres furtives
Egaient les heures fugitives
Des journées tristes à mourir
Et qui ne veulent pas finir.
Laissons une part de mystère
Envelopper nos caractères
Afin que le secret nous plonge
Dans le sortilège d’un songe
Où l’amour ne se déclare point
Mais nous illumine de loin.

  • Vues771
  • Évaluations12345
2 Commentaires
  1. Gabrielle 4 jours Il y a

    belle description de l’amitié
    j’ai apprécié ma lecture
    V***

    @micalement

  2. Auteur
    norma 4 jours Il y a

    Merci Gabrielle

Laisser une réponse

©2018 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

3fc1d0a2afaa43b6e9d842ddfbacd7bc---
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?