Frissons en forêt

Spectres de brumaille

le crépuscule obombre

breuils et fourrés

l’engoulevent pousse un cri

la peur jette ses filets

une mousseline bleu nuit

déguise les broussailles

et efface les contours

comme derrière une voilette

c’est l’heure évanescente

où les esprits d’anciens jours

les races infernales

de fantômes lugubres

viennent strier de cris

les écorces des grands arbres

la brume erre dans les ramures nues

et des souffles d’agonie

soulèvent les feuilles chues

c’est l’heure fantastique

où dansent les damnés…

  • Vues1331
  • Évaluations12345
3 Commentaires
  1. M Wolff 2 semaines Il y a

    Bonjour intimeane,

    Et bien, voilà un texte fort plaisant.

    Merci de ce partage.

    Bin à vous
    M-Wolff

    • Auteur
      Intimeane 2 semaines Il y a

      Bonjour M-Wolff

      Merci à vous pour votre lecture enthousiaste.
      De quoi se faire peur gentiment dans la nuit de Samhain…
      Une belle journée à vous.

      Intimeane

  2. M Wolff 2 semaines Il y a

    Post-scriptum

    J’ajoute que l’image des bois en infrarouge fait son effet et va de pair avec le texte…

    bien à vous
    Wolff

Laisser une réponse

©2018 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

velit, id dapibus mattis vel, consequat. vulputate,

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account