Folle solitude

FOLLE SOLITUDE . . .

Quel noir silence plane en ce flou du miroir
Où s’est évanouie en éclats ton absence.
Ton doux regard fuyant ma présence en errance
Qui brisera la glace où se fige l’espoir ?

Dans ce miroir
Nous nous mirions
Heureux d’être ensemble
Fous d’espoir

Nos marches s’enlisent aux lambeaux du brouillard,
S’est engourdi mon cœur de froide nostalgie.
Aux journées de tristesse s’enracine ma vie
Qui s’enchaînent aux gouffres d’un abîme blafard.

Mon cœur
Lui aussi est devenu de glace
Il s’est arrêté
De battre
Quand je t’ai quitté

J’attends ton chant troublant pour apaiser mes plaintes
Qui saignent de mes veines son flot égaré.
Mais où es-tu passé, éclair de vérité ?
Le temps assassin nous a volé nos étreintes.

Dans le vent
J’entends ta plainte
Et voudrais te rejoindre
Au pays de l’amour

Ma détresse a vidé mon âme emprisonnée.
Ton ombre poursuit mes dérives dans le noir,
Sur des chemins trompeurs, j’ai cru t’apercevoir,
Serais-tu l’illusion qui trouble ma pensée ?

Pâle lueur
Mes ailes de limbe
S’éclairent lorsque la nuit descend
Mais seul un œil averti
Peut m’apercevoir
Dans l’absolu noir

S’étiole l’horizon sous des nuages gris
Qu’endeuillent mon cœur gourd d’un manteau de souffrance.
Je n’ai pas su t’aimer, ô rêve d’innocence,
Ma nuit silencieuse en secret guette tes cris.

Ma souffrance est muette
Et je vais dans ma quête
Attendant l’instant suprême
De l’heure de la délivrance.
Duo PASCAL – IRIS 1950

  • Vues1578
  • Aime0
  • Évaluations12345

2 Commentaires
  1. michel 4 ans Il y a

    bonsoir,

    j’ai adoré, surtout le vers:

    Je n’ai pas su t’aimer, ô rêve d’innocence,

    belle soirée

    m.

  2. Auteur
    IRIS1950 4 ans Il y a

    merci à vous Michel. Belle journée sur le site. IRIS

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

ut id dolor venenatis, fringilla Donec commodo sed Aliquam in velit,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?