Fol épris, colle et bris

M’enivrer de ton corps, m’arrimer à ton être,
le cœur embrasant, puisant puissamment,
un amour nymphatique, impassible et sans tord,
et que jamais le vent, chasseur de l’instant,
n’use les voiles, des promesses d’allégresses,
à demi-perché, au couvent des étoiles.

Ces moments de grâces, aussi fugaces soient-ils,
sont autant tenaces, que le bonheur imbécile;
je t’aime d’un amour pugnaces, à m’en rendre fébrile;
alors qu’importe les traces, le cœur ferré docile,
je frappe a ta porte, et prorogerai à prix vil,
jusqu’à, si tu m’y pousses, épouser l’asile.

  • Vues1318
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?