Fol épris, colle et bris

M’enivrer de ton corps, m’arrimer à ton être,
le cœur embrasant, puisant puissamment,
un amour nymphatique, impassible et sans tord,
et que jamais le vent, chasseur de l’instant,
n’use les voiles, des promesses d’allégresses,
à demi-perché, au couvent des étoiles.

Ces moments de grâces, aussi fugaces soient-ils,
sont autant tenaces, que le bonheur imbécile;
je t’aime d’un amour pugnaces, à m’en rendre fébrile;
alors qu’importe les traces, le cœur ferré docile,
je frappe a ta porte, et prorogerai à prix vil,
jusqu’à, si tu m’y pousses, épouser l’asile.

  • Vues1577
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Praesent commodo amet, ut Curabitur accumsan nunc in efficitur.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?