Florilège d’arpèges

Florilège d’arpèges

Florilège d’arpèges dans la fluidité de l’eau,
Les notes frémissent pour la musique de la vie.
Ta rythmique, donne vie à ma mélodie,
A cette heure le débit de ta voix complète mon tableau.

Mettre votre poème en musique tel un café crème,
Je vous brode « M » comme la clé de sol de l’amour.
Si ma plume divague dans un puits de « Je t’aime »,
Je vous écris sans frémir à, de, sans, pour vous faire la cour.

Pour, contre, malgré, je n’ose y penser, j’ai peur de me briser.
Si c’est « pour », je volerai au plus haut sommet !
Si c’est « contre », je m’écraserai contre le mur de la vérité.
Si c’est « malgré », je tuerai tous les serpents sans ramper.

Florilège d’arpèges, les battements de mon cœur me piègent,
Suis-je un petit four dans un puits d’amour ?
Suis-je un fantôme sans os pour un voyage sans retour ?
Etre ou disparaitre dans un océan de bouchons en liège ?

Festival lyrique sur la Fournaise, j’ai mis ma robe beige.
Une fontaine de lave embrase les planèzes,
Florilège d’arpèges les notes font tourner le manège.
Dans le tourbillon de nos émotions, nous sommes à notre aise.

Sur la piste aux étoiles, parfum de nougatine,
Long en bouche, on ne discute plus sur nos goûts.
Nos saveurs se complètent sur la table en résine ;
Magicienne et jongleur sont sans dessus dessous.

jepoétesse

`

  • Vues1936
  • Aime0
  • Évaluations12345

6 Commentaires
  1. brunot 4 ans Il y a

    Bonsoir Personne

    Festival lyrique sur la Fournaise, j’ai mis ma robe beige.
    Une fontaine de lave embrase les planèzes,
    Florilège d’arpèges les notes font tourner le manège.
    Dans le tourbillon de nos émotions, nous sommes à notre aise.

    C’est l’été, la fête sur la Fournaise
    Le bonjour à la Réunion
    Pour ce samedi

    09:59:23 PM, Vendredi 13, Janvier 2017
    Brunot

  2. Trémière 4 ans Il y a

    Coucou personne’,

    mais, je ne comprends pas : tu n’es pas commentée

    Heureusement, Brunot t’a lue et commentée

    poétiquement

    Rose ***

  3. Trémière 4 ans Il y a

    Ce poème est un hymne à la joie !

    J’adore !

    Je voudrais citer, si, si, j’y tiens et je le fais :

    ***
    Sur la piste aux étoiles, parfum de nougatine,
    Long en bouche, on ne discute plus sur nos goûts.
    Nos saveurs se complètent sur la table en résine ;
    Magicienne et jongleur sont sans dessus dessous.
    ***

    sensuel et gourmand comme un puits d’amour ^^

    ” sourire”

  4. Trémière 4 ans Il y a

    + vote et étoiles ! naturellement !

  5. gabriel-desanges 4 ans Il y a

    J’aime beaucoup la musique de vos mots, ils chantent en moi.

  6. Pooete 4 ans Il y a

    Salut,
    c’est difficile de mettre un commentaire à personne 😀
    mais je viens d’apprendre le mot planèzes

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

nec vel, ut sem, facilisis Lorem accumsan libero libero eleifend

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?