Eteint Celle

Éteint Celle

 

Éteins, retiens la lumière qui fuit !

Cendre brûle ma vie.

Il y a

Il y a cette étincelle,
qui ne tarit pas !
Face à cette mélancolie notoire
La pensée du passée..Gît
La pensée, pense le plus souvent, tout le temps, au passé, futur, à ce qui est fait, ou à faire..
Vidé le tumulte “le TGV pensée”
Laisser courir, passé comme” les nuages ‘sages”, léger ou lourd de pluie remplie.
C’est bien connu après la tempête, le calme.
A tir d’aile
A tir d’aile tu rattrapes mon Elle
Ou que j’aille je t’emporte avec mi, mon mi” Çà” s’impose à l’être’ moi !
La vérité m’empêche de rêver
Je ne vole plus, à terre
J’ai atterri !
La fuite, Je.

Le mot, n’a de mots

Parler de ce qui est ?
La pure
L’épure
Le rayon, les rayons du fond sans fond !
La graine d’ amour, pas planté
scintillante, sautillante, pétillante de joie
De bienveillance, elle est !
Bien présente, mais
Il y a un “Mais”
Pourquoi vivre ?
Si ce n’est pour son, mon Amour ?
Le vrai l’insoumis le rêve ne meurt !
Celui la vie
L’Ange garde tout ce qui est d’or et de diamant.
Le cœur est le maître, le chef d’orchestre.

  • Vues2890
  • Aime0
  • Évaluations12345

2 Commentaires
  1. Kali Hymsädayah 2 ans Il y a

    j’aime beaucoup le premier…, moins le second…

    Merci en tout cas

    Kal

  2. Auteur

    Merci pour la franchise
    Belle soirée
    NK

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?