Et puis il y a le vent

Et puis il y a le vent

Il y a des matins gris
Qui plombent le ciel
Et puis il y a le vent

Il y a des nuits sombres
Vides d’étoiles

Il y a des horizons embrumés
Qui cachent la colline
Et puis il y a le vent

Il y a des silences lourds
Qui transpercent l’espace
Et puis il y a le vent

Il y a le corps qui crie
De souffrances rentrées
Et puis il y a le vent

  • Vues1850
  • Aime0
  • Évaluations12345
0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Phasellus ultricies pulvinar mattis ipsum ut porta. adipiscing consectetur leo quis ante.