Et de moi je suis fier

 

Rappelez-vous qu’ici c’est la terre.

Elle, qui a tout donné, tout offert…

Malheureusement on l’a mis dans le grindeur…

Total explosée… Limite si on oublie qu’elle meurt.

 

Je n’ai pas vrillé ! Non non je n’ai pas vrillé !

 

Tout un chacun sait pour le chaos,

Mais toujours personnes pour soigner… libérer ces maux…

Oui nous ne sommes que des hommes…

Des êtres à la recherche d’une grosse somme.

 

Tous me regardent de haut en bas,

Sans même voir que je saigne après chaque pas…

C’est bien un joint que j’allume,

Cela soulage les pensées quand tu la fume…

 

Je n’ai pas vrillé ! Non non … Je n’ai pas vrillé !

 

Comment devenir un homme sans père ?

Du peuple humain je suis le frère.

Vous m’offrez des défauts trop nombreux…

De lumière vous m’avez fait ténébreux.

 

Moi le ténébreux, moi le frère… Je suis Lucifer.

  • Vues958
  • Évaluations12345
0 Commentaires

Laisser une réponse

©2018 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

facilisis consectetur Donec ipsum quis, ultricies ut luctus
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account