Errance

Pour parcourir la terre entière,
J’ai mis mon coeur en bandoulière,
Dans les traverses de chemins
J’ai bu le cocktail fort en chagrin.

Quand je bradais  charmes et trésors
Ils firent outrage sur mon corps,
A la lancée des écus d’or
Je fus escale et aussi port.

Dans les bouges j’ouvris mes cuisses
Sur de brûlantes cicatrices
Et j’ai pu vendre pour trois fois rien
Bien des épines de mes chagrins.

Sur l’aube opale de mes jours
Vomissant tous mes dégouts       
j’ai tiré à la courte paille
Des lendemains vaille que vaille.

Brûlant ma peau au grain sablé
J’ai avancé foulant ces plaies
Et l’oiseau bleu sur ma paupière
Vola mon cœur en bandoulière.

  • Vues2679
  • Aime0
  • Évaluations12345

14 Commentaires
  1. Béasse jean pierre 8 mois Il y a

    8, 8, 8, 9 ! ?
    J’aime bien ce texte malgré sa tristesse mais quel dommage ( pour moi, passque j’aime le rythme ) que ça ne fasse pas partout 8, 8, 8, 8
    Bonne journée

  2. Larsenbac 8 mois Il y a

    Bonjour Odelia,
    Plaisante lecture dominicale, et si je trouve comme JP que quelques épines chagrinent la présentation, faciles à corriger, l’ensemble est de bonne facture, plutôt optimiste pour ma part… 🙂

  3. Georges IOANNITIS 8 mois Il y a

    Ce poème magnifique me touche particulièrement. Je viens de publier un texte qui évoque cette douleur. (Je n’ai malheureusement pas pu séparer les quatrains) Votre poème est bouleversant. Mes amitiés G.I.

    • Auteur
      ÖdeLa 8 mois Il y a

      Bonjour Georges
      En même temps ce n’est pas ma vie …mais j’aime bien avec ma plume aborder tous les sujets !là je suis sur ma tablette donc je suis moins à l’aise sinon vs pouvez apportez une correction pour séparer vos quatrains ….
      Bien à vous

  4. Poète des sables 8 mois Il y a

    Joli texte, j’aime la plume libre comme l’Hirondelle du printemps et l’eau qui descendait du Haut de la montagne qui faufile entre les pierres et les roseaux et se verse dans l’océan des mots libres
    Ami des mots

    • Auteur
      ÖdeLa 8 mois Il y a

      Oh! Désolée ‘j’avais sauté votre commentaire poétique…..ceci dit en ce qui concerne mon texte je n’ai pas l’impression qu’il est en vers libre ,merci

  5. Béasse jean pierre 8 mois Il y a

    Pourriez- vous s’il vous plait ne pas écrire JP avec des majuscules, merci

    • Auteur
      ÖdeLa 8 mois Il y a

      Bof…..c’était plus par habitude et politesse…..mais puisque vs semblez y attacher tant d’importance ce sera jp!

  6. Béasse jean pierre 8 mois Il y a

    Entre l’ailleurs et l’au-delà
    entre 2 fleurs je ne sais pas

    Doux réveil, bonne journée et merci pour les commentaires de commentaires ( comment taire )

    l’autre histoire, mais ce serait mieux que ce soit toi qui l’écrives, pourrait commencer comme ça :
    Dans l’eau de la rivière elle va …………………… ??

    • Auteur
      ÖdeLa 8 mois Il y a

      J’ai un peu de mal à vs suivre ds votre com sybillin ….alors je vais faire comme si j’avais tout compris ,merci

  7. MUSE31 8 mois Il y a

    Les vers “boiteux” et les “épines” cela n’a aucune importance pour moi…
    Cela n’enlève rien à la qualité et à la beauté de votre écrit…
    J’aime beaucoup l’originalité de votre illustration…

    • Auteur
      ÖdeLa 8 mois Il y a

      Bonsoir muse et merci bcp pour votre com …..moi aussi en principe si cela ne gêne pas ma lecture je ne m’arrête pas au nombre de syllabes,oui cette illustration représente bien cette femme morcelée par les aléas de la vie, merci

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Donec risus ipsum dictum consequat. ultricies

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account