Ernestine

Ernestine

Enfant de la terre, tu apportes amour et tendresse
Reine de la douceur, tu ouvres tes bran à la caresse
Naturellement belle, quand tu souris à la presse
Errant sur la route du bonheur, tu es la forteresse
Sous les tropiques, tu réfutes toutes maladresses
Toi, qui sais aimer, tu n’acceptes pas ce corps d’ivresse
Image de la force tranquille, tu es source de toute sagesse
Nouvelle Eve pour ta famille, tu es la mère vivante du palmarès
Et sous ce visage d’ange, on découvre en toi, notre anti-stress.

  • Vues2564
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

id id, venenatis libero felis elit. mi, neque. Lorem Donec

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?