Entrez

Entrez

 

N’hésitez pas, passez le pas de ma porte avec passion,

Ce soir vos vers auront toute mon attention.

Ils sont les bienvenus en mon humble demeure,

Ils pourront s’ils le souhaitent, s’amuser quelques heures.

 

Leur place est réservée, depuis longtemps déjà,

Ils s’étaient absentés, peut-être trop d’aléas.

Aujourd’hui accueillis comme des enfants prodigues,

Ils m’encerclent de leurs vaisseaux et par leurs mots me guident.

 

Où étiez-vous donc passé durant ces soirées.

Ces nuits où je priai pour que vienne l’été,

Je sais qu’à cette époque, vos vers sont reluisants.

Ils hibernent j’imagine, mais manquent à mon présent.

 

Ce soir tout est pour vous, la syllabe et le verbe,

Le phrasé est pour vous comme un couplet acerbe.

J’attendais cet instant comme on attend le jour,

Chaque nuit à la fenêtre. Le vent chasse l’amour

 

Et fait s’enfuir les rêves. Un soleil tendre et frêle

Demain vous éveillera et vous rendra plus belle.

De rimes épelées en quatrains délicieux,

Vous trouverez chez moi le juste milieu.

 

Alors entrez Madame, votre musique m’enivre,

Soumis comme un vassal qui de vos seules paroles peut vivre.

Votre venue soudaine m’emplit de fol espoirs,

Laissez-moi votre adresse, que je puisse vous revoir.

 

Stéphane CHENEVAS-PAULE

28 mars 2017

  • Vues1694
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

felis Praesent diam pulvinar leo dictum fringilla

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?