ENTRE DEUX

ENTRE DEUX

Personne n’ose alourdir l’air
déjà pesant de pauvres mots
sans importance autant se taire
et renifler quelques sanglots

nous nous sentons tous désarmés
nous regardons ses yeux clos
sa bouche aussi reste fermée
dans un silence sans repos

alors on parle un peu sans bruit
des souvenirs dans nos cartons
des vieux beaux jours avant la nuit
au crépuscule nous partons.

  • Vues2087
  • Aime2
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

id, odio adipiscing dolor. leo. consectetur

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account