En cette heure tardive brode mon coeur

Je ne voulais pas poser ma plume, par trop de larmes,

Par trop de colère et de mots qui désarment.

Je ne voulais peindre l’ombre,

De toutes ces douleurs dont tu m’encombre.

 

Je croyais tomber cette nuit,

Vidée de toutes forces mais au fond de mon lit.

En cette heure tardive, je ne tombe pas,

Il y a trop de mots en moi c’est un brouhara.

 

J’ai besoin de poser mon âme sans avoir à décrire,

Ce qui me déchire..

Ni même penser que mon corps m’abandonne,

Je voulais des vers qui rayonnent.

 

Sur une page pleine d’amour et de douceur,

Avec des lettres fidèles pour mon  plus grand bonheur.

Qui parcours incandescentes mes lèvres,

Telles des perles d’amour sur ma fièvre..

 

Je voulais apaisée cette seconde et sous ma plume accrocher;

Des rêves sous mes paupières fermées;

J’imagine un tout autre décor,

Avant que ne se lève l’aurore..

 

Il y a cet homme plein d’amour qui me tend les bras,

Mon amour, qui me sourie comme cela.

Je me blottie et d’un baiser sans nul autre pareil,

Je peux enfin étendre mes ailes…

 

 

  • Vues1502
  • Aime0
  • Évaluations12345

4 Commentaires
  1. rymailleur 6 ans Il y a

    Intimité d’une écriture… Pour un meilleur sommeil…

    Amicalement
    Rym…

  2. Auteur
    C 6 ans Il y a

    Merci du passage

  3. Boho 6 ans Il y a

    une jolie envolée…

  4. Auteur
    C 6 ans Il y a

    merci

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

sed porta. libero massa leo vulputate, Phasellus dolor. suscipit nec quis,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?