En cachette

Une jolie demoiselle,
sourire et cheveux longs
escalade une échelle,
gravit les échelons .

Qui est-elle, que fait-elle
et pourquoi tient-elle donc
dans son gant de flanelle
une petite boîte marron ?

Caché sous la tonnelle,
sûr de ma position ,
à travers mes jumelles,
j’observe son ascension.

Mon dieu comme elle est belle,
ses dentelles ses jupons ..
mais pourquoi tapote-t-elle
sur des petits boutons ?

Soudain le violoncelle
résonne dans mon blouson …
…mon portable m’appelle …
je crois qu’j’ai l’air d’un c..

(un gigantescabeau m’a fait la court’échelle pour écrire cette histoire)

  • Vues2291
  • Aime0
  • Évaluations12345

6 Commentaires
  1. Mireille Masson 2 ans Il y a

    çà commence par un gentil poème, tout en douceur et images radieuses de la jolie demoiselle, et …
    çà finit en …”badaboum” ! … farce !
    Et qui me fait rire, encore !
    J’aime bien le .. gigantescabeau ! Faudra que je m’en achète un !

    Encore un régal pour moi,
    merci Jean-Pierre !

  2. Gabrielle 2 ans Il y a

    je ne sais pas où est passé mon précédent commentaire

    tout est disparu quel carnage pourtant j’aime beaucoup ton texte et la chute aussi
    bises poète et merci de ton partage
    @micalement
    je n’ai pas pu remettre le v*** il est resté enregistré lui

  3. Momoka 2 ans Il y a

    Espiègle à souhait, voilà un charmant poème, gentiment primesautier, plein de fraîcheur avec sa chute bien marrante 🙂
    Merci pour ce beau partage.
    Amitiés.

  4. Sentimentic 2 ans Il y a

    Le voyeur a été vu !!!! et, du gigantescabeau, la chute a été rude… mais amusante… pour le lecteur !!!
    Quelques petits problèmes de pieds. Il faudreait que tu choisisse entre le 6 ou le 7 !!!
    Amicalement.

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Nullam Curabitur et, vulputate, tempus Praesent id,

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account