ELOGE DE LA MODERNITE APPLIQUEE A LA POESIE

 

(Phablette: hybride entre un smartphone et une tablette)

 

ELOGE DE LA MODERNITE APPLIQUEE A LA POESIE

J’ai noyé ma phablette,
j’aime bien ce mot,
il me raconte une histoire
qui n’est pas sérieuse.

 

J’ai noyé ma phablette.
Elle me servait à fixer
les paysages poétiques
qui moussaient dans mes délires
opiacés et fugitifs,
elle me servait
à épingler le temps
dans un agenda virtuel
et possessif,
elle touchait mon épaule
pour me rappeler mes promesses
trop vite affichées
dans les grasses matinées
de l’acier arrogant
des cigarettes insipides.

 

J’ai noyé ma phablette,
Elle me refuse
l’image rassurante
de Manon, bébé d’un jour,
accrochée au sein de sa mère
comme les coulées de glycine
sur les murs couleur de miel
où explosent les abeilles
et les senteurs sucrées.

 

J’ai noyé ma phablette.
Elle me refuse les mille pépites
de blues cachées
dans les méandres soyeuses
de ses volages octets
qui décrochaient des larmes de plaisir
de mes yeux pleins de brumes
et de fraîcheurs insouciantes.
J’ai noyé ma phablette.
J’y lisais le journal
avec la mort en tête d’affiche
dans ses comédies de boulevard,
à Mossoul, Nice, Alep ou Paris,
avec la vie aussi
qui câlinait ses jeunes pousses
ses rires au parfum de violette,
ses corps amoureux
brûlant chaque instant
dans des bouquets de sueurs
et de martingales de caresses,
ses second rôles
rattrapant des lendemains
dans les couloirs du théâtre
à Avignon, La Rochelle ou Orange.
J’y lisais le journal
à Valparaiso ou Forcalquier
Plaza Dorego à Buenos aires
ou dans vapeurs brûlantes
du désert d’Atacama
quand le soleil assassine les pierres.

 

J’ai noyé ma phablette
dans le torrent glacé d’El Calafate
et ma vie est pour un instant,
enterrée dans un autre ciel,
collée dans l’argile rouge,
revenue chez les autres.
Christian DUMOTIER
Mane le 21 juillet 2016
  • Vues1421
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

eget massa Sed mattis sit justo

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?