Elle était des nôtres et de là – bas

Elle était des nôtres et de là-bas,
Priant le vent en rose des sables,
Sur la dune, d’une larme de foi,
J’entendais la voie de l’aimable.

Accroupie d’un seul et devant l’émois,
Levant son ciel ne connaissant l’orgueil,
Quand aux mille silences d’ors et Rois,
Reine en danse, ma pensée en clin d’oeil

Valsait déjà …

D’un grain marié à l’écume blanche,
Parchemin roulé dans l’invisible océan,
Ma plume brodait la soie de ses hanches,
Sur la cime du désert en mer l’élevant.

Elle était des nôtres et de là-bas…

Le ciel m’avait murmuré le secret de ses âges,
Quand encore, je poudrais mes vœux
Devenus vieux, devenus sages,
Dans la paix d’une main, en son creux…

Elle respirait la douceur d’une page,
Vierge de tout… D’un regard en naufrage,
Je vous l’avoue, je voue à Dieu…

L’effleure de mes plus belles images…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Di-Âme

  • Vues1252
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires
  1. Florabateaumots 3 ans Il y a

    Vous avez pli ce pli de nous offrir un écrit de toute beauté.
    Je vous en remercie.

    Au plaisir de vous lire. Que la Paix vous ennivre !

  2. Florabateaumots 3 ans Il y a

    Vous avez pris ce pli. J’ai fait un cocktail créole français avec” Vous avez pli ce pli”.
    Je dois faire attention. Deux langues pour une seule tête, pas toujours facile. Rire !
    “Dans le pli de la couture, l’âme se révèle”. Traduction d’un proverbe de mon ile.

  3. Florabateaumots 3 ans Il y a

    A partir d’un
    vêtement qu’elle rêvait sans coutures, elle
    invente une économie de lignes et de volumes
    volontairement atemporelle – originelle,
    transformant le corps de la femme en déesse.
    …Les robes sculpturales traversent le temps
    sans pâlir.
    CommunIqué de presse
    Le musée Galliera

  4. SYLVIA 3 ans Il y a

    Une plume inspirée par une muse éternelle.
    Belle et douce soirée Olivier

  5. Jean 3 ans Il y a

    C’est un joli poème

  6. hafid 3 ans Il y a

    Elle est des notres mais aussi de là-bas….Joli!

    Belle communion entre deux êtres que seul l’admiration, l’amour et l’abnégation pourraient un jour en faire un seul être vivant intensément, durablement…

    Bel écrit.

    Hafid

  7. Oriane 3 ans Il y a

    ” Elle était des nôtres et de là- bas ” !!!!

    Le titre en lui- même fait se poser la question de ce là- bas
    mystérieux….. Domaine de haute spiritualité….

    Que les images sont belles, Olivier, c’est un régal !!!
    Merci de ce voyage….

    Tendre bisou

    Oriane

  8. Mireille Masson 3 ans Il y a

    Elegance, délicatesse, romantisme ! Merci pour …. ce poème !
    Amicalement
    Mireille.

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Donec non quis venenatis eleifend consequat. risus. ipsum libero.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account