Eau suivante

Eau suivante

Il a pris sa tête entre ses mains
c’était le premier jeudi
de la semaine des quatre jeudi
la semaine promettait d’être longue,
entre braise et flamme
se tenait le verbe brûler
dans sa cape ondulante de cendre et de fumée,
entre baise et drame
se tenait le verbe hurler
entre les molaires au passé simple
d’un amour conjugué,
Mercure en hausse
dans le moignon de la rancune
qui creuse dans la viande des rêves
un trou pour que la nuit s’évade,
La nuit…
déjà bien avancée
a tel point
que ses ponts et ses tanières
ne sont plus un secret pour personne,
Les secrets…
de la salive de paupière
des monstres paranoïaques
une cible en guise de tête
des flèches maquillées en comètes
de l’argent liquide
pour le trafiquant de cagoule
a la foire au bourreau,
La foire…
des dromadaires conditionnés
des singes érotiques
un carrousel claustrophobe
des pommes d’amour à la morphine
des kilomètres de fils et d’ampoules
un joueur de banjo borgne
et une fille en fugue
accroc aux branlées de son père,
Mon père…
Aujourd’hui il me manque
hier il me manquait
demain impossible de le louper
il sera toujours là
accroupis en plein milieu de ma cervelle
a essayer de me relever
en me chuchotant un histoire
de nuit
de secret
de foire,
Demain c’est le deuxième jeudi
de la semaine des quatre jeudi
il y a cent millions de personnes assises sur un banc
qui ne contient personne
dans mon téléphone
j’entends les prises électriques
parler de chaises électriques
et du bon vieux temps
je danse sur vénus
avec un titan femelle
qui a des jambes en forme de scalpel
la musique est une veine
la nuit tombe
sans états d’âme
sur ce qui rend ce jour infini,
La nuit…
prend du recul
élabore des ressacs
chargés de maraudeurs
je me l’a mets dans la poche
en fait mon amie
mais le prix
est que je sombre,
un fois de plus
en secret,
Les secrets…
Tourne la clé
ouvre la porte
marche et ouvre l’angle mort
du sabre de tes yeux
les miroirs ont des dents
et ta viande ronge la buée
pour se voir dedans
poupée molle
avec un ticket pour deux entrées
au bal des conséquences,
La foire…
juste une enfoirée !
Mon père ?
Il ne reviendra pas
c’est pas la semaine des quatre Jeudis
pourtant
un souvenirs vivant
me raconte comment impossible
n’est plus un mot hanté….

  • Vues3126
  • Aime0
  • Évaluations12345

8 Commentaires
  1. Ymir 2 ans Il y a

    Un très beau poème… j’adore 🙂

  2. Auteur
    Randolph Lafayette 2 ans Il y a

    Merci, il est un peu long mais je me suis dis qu’il fallait qu’il dise tout ce qu’il a à dire .
    Jérôme

  3. Kali Hymsädayah 2 ans Il y a

    C’est une tuerie Jérome !!!…, j’adore, tous sont extraordinaire (à part peut être la grand mère en charentaise, lol) mais celui là a quelque chose de spécial, il est touchant, ce rapport au père a remué l’eau du puit ou je balance les souvenirs qui brulent, les images de mon propre père…, un désordre lacrymal affleure…
    tu écris déja du jubilatoire, si tu te mets au bouleversant, je vais finir en plusieurs morceaux, version puzzle.
    Merci Jérome, merci beaucoup…

    Kal

  4. Auteur
    Randolph Lafayette 2 ans Il y a

    Mais c’est magnifique tout ça ! j’imagine les petits morceaux éparpillés sur le carrelage et la tête sur mes genoux ! En train de lire le mode d’emploi pour tout remettre en place !
    Bonne jornée
    Jérôme

  5. Auteur
    Randolph Lafayette 2 ans Il y a

    Mais c’est magnifique tout ça ! j’imagine les petits morceaux éparpillés sur le carrelage et la tête sur mes genoux ! En train de lire le mode d’emploi pour tout remettre en place !
    Bonne journée
    Jérôme

  6. Trémière 2 ans Il y a

    Joli soir Randolf-lafayette,

    Ce poème est une bombe ! J’ADORE ! BRAVO !
    Votre monde imaginaire n’a pas de limite . Je suis époustouflée et un peu plus boubourriffée que d’habitude ! lolll

    Poétiquement

    Rose *** qui n’en croit pas ses yeux

  7. Trémière 2 ans Il y a

    Je ne partirai pas d’ici sans ajouter Vote et 5 étoiles

    les 5 étoiles, il est rare que je les donne, Randolf

    Restez sur jepoeme, Randolf s’il vous plaît

    Jepoeme a besoin de vrais poètes

  8. Trémière 2 ans Il y a

    Je reviens ( quel pot de colle cette Rose ^^ )

    Je voudrais mettre votre poème dans mes coups de coeur sur le forum

    ( suite mp )

    Bien à vous

    Rose ***

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

ipsum nunc accumsan sit et, Lorem

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account