Dualité

Je traîne ma langueur dans ce monde réel
Parmi ces artifices, ces choses, ces machins
Tandis que mon esprit, mon âme, souffle divin !
N’aspirent qu’au voyage, qu’à l’exode éternel.

Mon coeur, qui donc es-tu ? Que cette double face
Qui me fait dériver vers ces plaisirs futiles
Naissant dans le creuset des folies de la ville :
Utopie, illusion, apparences fugaces ?

Ou qui aime s’égarer sur les chemins perdus
Labyrinthes sacrés des histoires vécues
De l’Amour éternel et des folles passions.

Mon âme, tu peux voguer, chevaucher les Chimères,
Explorer les arcanes, pénétrer les mystères
Liberté est ta loi, jusqu’à la déraison.

  • Vues2930
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

in leo. quis ut commodo adipiscing ut ipsum felis sed mattis

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?