dlà ‘ presques d’Equations

Ce sera presques ou se ternes diffux, ou du dehors un paysages d’optimismes ,de rouleau de l’anneau fixés sur les tremplins de l’enonciations ,souffles extraits de cte marqueur jaunes et vertes ,un singuliers lucides une pente edifixeuses ,sur bouquet de filtres de blend tobacco ,un aromatisé de l’ombres du soleillé,un preau de verbes en surfaces de l’imaginaires ,alors ce syntheses ce peindres de bulgomme colorires si tant ,autant tenu des liaisons deplier au raisons pistes du sol sideral ou les surseauteuses flaques imbibes les semelles melangés d’asphaltes ,c’est avec lenteurs de l’eveil des peripheriques ,des compas nuançapianistes ,s’elevant de sea de vague ventilactrices ,au sourds des imprimé ,des cours de reflets ,au puisques prendres du reculs ,s’etends l’enfants des siecles,des vertiges de posibles de collages habiles au teintes symetriques ,sur l’espaces si beau ,arrosoirs de bleutée pluies ,declaré d’symbioses de cils paleurs d’estimes ,ou se traines floconnés de lustres et editeurs d’humilité ***

  • Vues1428
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

porta. venenatis libero Lorem dolor risus sed ipsum consectetur luctus

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account