Deux croix sur la neige

Le vent souffle irrité sur les champs enneigés
Où l’on voit s’incliner la branche nue et sèche.
La neige silencieuse a comblé toute brèche
Et unit le sol froid sous des manteaux frangés.

Les lourds et noirs corbeaux qui dans l’air suffoqué
S’abattent lourdement, bravant la bise fraîche
Cherchant sur l’étendue glacée qui les allèche,
Font un triste repas des cadavres gelés.

Et tandis qu’au lointain mugit le lourd canon,
Résonnant sourdement au dessus du vallon
On entrevoit deux croix sur la guerrière plaine.

Et le gracieux flocon d’une blancheur sereine
Recouvre les héros d’un long manteau de reine.
Or entre ces deux croix, autrefois fut un front.

Révolte 4

  • Vues1997
  • Aime0
  • Évaluations12345
17 Commentaires
  1. Aurore 4 années Il y a

    C’est très curieux,je devrais aimer votre paysage (il fait parti de mon univers)et il me laisse sans aucune émotion.
    Vous ne sembler pas y croire,votre écriture est trop fluide,trop facilement rimée.
    On a l’impression que vous pourriez traiter ainsi n’importe quel sujet.
    Pour moi,ce sont des mots…pas une sensibilité.
    Aurore

    • Auteur
      JeanPelerin 3 années Il y a

      Merci Aurore de m’avoir donné votre avis.
      Amitiés.

      JP

    • Auteur
      JeanPelerin 3 années Il y a

      partie

      s’écrit ie

    • Auteur
      Benjamin 2 années Il y a

      vous ne sembler : NON !

      vous ne semblez : OUI !

      avant de critiquer, revisitez votre grammaire : vous en avez besoin

      Aurore est un pseudo obsolète et pour tout arranger : il ne vous correspond pas du tout !

      Voilà, c’est tout !

  2. Aurore 4 années Il y a

    Je précise: votre facilité d’écriture est mise au service des idées (auxquelles vous pouvez croire d’ailleurs) et non de l’émotion..
    Aurore

    • Auteur
      JeanPelerin 3 années Il y a

      Désolé de vous contredire, Aurore, je n’ai aucune facilité d’écriture.
      Merci.
      Amitiés.

      JP

  3. Argentalet 4 années Il y a

    Tout est lourd (que de répétitions, comme si les mots manquaient), en effet, mais sans effet sur le lecteur.

  4. Larsenbac 4 années Il y a

    Bonsoir JP,

    en lisant ce tableau, je pense à …
    “Waterloo ! Waterloo ! Waterloo ! morne plaine !
    Comme une onde qui bout dans une urne trop pleine,
    Dans ton cirque de bois, de coteaux, de vallons,
    La pâle mort mêlait les sombres bataillons.
    D’un côté c’est l’Europe et de l’autre la France.
    Choc sanglant ! des héros Dieu trompait l’espérance ;
    Tu désertais, victoire, et le sort était las.
    O Waterloo ! je pleure et je m’arrête, hélas !
    Car ces derniers soldats de la dernière guerre
    Furent grands ; ils avaient vaincu toute la terre,
    Chassé vingt rois, passé les Alpes et le Rhin,
    Et leur âme chantait dans les clairons d’airain !”

    ou bien aux films “Joyeux Noël” ou “Un long dimanche de fiançailles”, relatifs à la grande guerre ! 😉

    La blancheur du paysage s’oppose à la noirceur du combat !

    Belle évocation

    Amitiés

    L@rs

  5. Auteur
    JeanPelerin 3 années Il y a

    Merci L@rs, je suis très sensible à votre commentaire.
    D’après vous, ce poème en noir et blanc reflète bien ce qu’est la guerre.
    Je vous souhaite, un peu en avance, une heureuse nouvelle année.
    Amitiés.

    JP

  6. Auteur
    JeanPelerin 3 années Il y a

    à relire

  7. Trémière 3 années Il y a

    oui, je comprends, trop de critiques tuent la critique.

    continue à écrire, Jean.

    Amitiés de Rose.

  8. Trémière 3 années Il y a

    cadeau pour toi, Jean

    Adèle : https://youtu.be/YQHsXMglC9A

    Amitiés de Rose qui te comprend.

  9. Auteur
    JeanPelerin 3 années Il y a

    merci Rose

    il y a des mordeurs ici !

  10. Auteur
    JeanPelerin 3 années Il y a

    Lorsque tu mords, toi, Rose, ça fait vraiment mal.
    Car tu mords rarement toi.

  11. Gilles LORPIN 2 années Il y a

    Un bien joli poème que tu nous contes là !
    Il y a des critiques qui n’ont aucunes légitimités à mes yeux
    Bravo !
    LGilles

  12. Auteur
    Benjamin 2 années Il y a

    Je vous remercie, Gilles d’avoir lu et d’être intervenu au sujet de cette tonne de critiques.

    A cette époque-là, jepoème se roulait délicieusement dans la méchanceté gratuite. C’était à la mode, disons donc.

    Heureusement, les âmes critiqueuses ont disparu du site dans doute lassés de remuer le sable de leur bac ! Ca me fait bien rire toutes ces chiquenaudes qui n’ont effectivement pas vraiment leur place ici.

    Si, au moins, ça c’était passé par mp ! Mais non : on étale comme , je l’ai constaté, ça recommence à s’étaler vers le forum : ce nid de vipères !

    Encore merci Gilles de montrer la face positive de ce site. Votre générosité me va droit au coeur.

    Cordialement

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

nec id Aliquam consequat. facilisis suscipit mattis

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account