Détresse Humaine

Détresse humaine,

J’ai vu jaillir de toi des larmes de douleur
J’ai senti en toi un être en détresse
Et parce qu’en moi j’ai ressenti une douleur
Je me suis vu horrible et plein de tristesse.

Tu n’as jamais souffert autant qu’en ce jour
Car le temps est là, perpétuel et acharné
Et ta souffrance ne cessera un jour
Car ton enfer n’est autre qu’une longue éternité.

Basile Béranger Chaleil

Le jeudi 22 octobre 1981.

  • Vues1144
  • Aime0
  • Évaluations12345
3 Commentaires
  1. Jeanlegentil 2 années Il y a

    Bonsoir Basile

  2. Mireille Masson 2 années Il y a

    Une véritable détresse, effectivement, on la sent sur tous les mots !
    C’est poignant !
    Amitiés
    Mireille

  3. Auteur
    Chaleil 2 années Il y a

    Bonjour,
    Lorsque j’ai écris ce poème, je venais de voir dans une émission télévisée, un père de famille a qui la société avait retiré ses enfants suite à de grosses difficultés financières du à une perte de emploi. Lorsqu il a été interviewé, il avait pu les récupérer sauf le tout petit dernier. Et lors son intervention il se est mit à pleurer…. C’était terrible. J’ai juste écris mes mots face à ce que ce père, cet homme pouvait ressentir…. C’était dur car je me imaginais ce que ça me ferait si j’étais dans sa situation.

    Basile

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

dapibus Sed risus. mattis velit, felis

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account