Des restes de féminités

 

 

 

Elle attendait encore l’homme

Celui qui donne des frissons

Elle voulait croquer la pomme

Avec des gestes polissons…

 

Et encore se maquillait

Même si des rides elle avait

Ses yeux d’amour ils brillaient

Car ça très bien elle savait

 

Elle refusait d’être vieille

Tout en sachant très bien son âge

Ce n’était plus jolie merveille

Mais ne voulait pas être sage…

 

  • Vues1236
  • Évaluations12345
0 Commentaires
  1. Trémière 3 années Il y a

    joli soir Rym,

    serais- je la première à oser te commenter ? Eh oui !

    j’aime beaucoup ton poème, Rym, il est bien travaillé, émouvant . Mais … tu sais déjà ce que je vais te dire : pourquoi diable termines-tu ainsi ton poème ?

    ça me donne envie de rire mais, en même temps, je m’offusque. Pourtant je n’ai rien d’une oie blanche ! 🙂

    Bien amicalement.

    *sourire*

    • Auteur
      rymailleur 3 années Il y a

      Merci Rose…
      Music Art a raison
      C’est pas très bon Mais Bon le sujet m’a peut-être fait oublier qu’il suffit pas de faire des vers pour être poète…
      Amicalement
      Rym

  2. Giada 3 années Il y a

    Bain didon 😀

  3. EricS 3 années Il y a

    Yo, la deuxieme strophe tout à l’imparfait me parait bancale, d’où t’es venu l’envie de dresser le portait d’une femme âgée mais qui lutte encore pour ressentir des choses avec son corps ?

  4. Music Arts 3 années Il y a

    Ne m’en veuillez pas si je préfère de loin lire ou entendre chanter Reggiani dans “La femme qui est dans mon lit”.

    L’absence de tendresse, les expressions souvent maladroites, dures à prononcer en font, malheureusement pour vous, un écrit détestable.
    Le sarcasme ne s’allie guère avec la poésie.

    J’ai eu l’occasion de vous commenter sur du meilleur Rym, et j’espère que ça reviendra.

  5. Auteur
    rymailleur 3 années Il y a

    Je rebalance le truc pour vous montrer que j’ai lu vos remarques…
    Bon c’est pas encore génial mais ma muse est en vacance…

    Amicalement
    Rym

  6. savonnette 3 années Il y a

    La jeunesse, comme la sagesse, apparaît avec l’âge.

  7. Trémière 3 années Il y a

    Tu as bien fait de le reposter, Rym

    Je n’avais pas vu que tu l’avais retravaillé ( vu mes remarques d’ourse assez polie quand même )

    Bien à toi

  8. Trémière 3 années Il y a

    Ta muse va revenir, Rym, tu vas voir comment elle viendra se manifester : boum ! boum !

    tu vois : Rose aussi n’est pas très bonne en commentaire , ça devrait te rassurer ça.

    enfant, dans la maison jolie ( oui, le poème qui est au tableau) , je n’avais pas le droit d’émettre le moindre mot : je te garantis que ça laisse des séquelles graves!

    voilà, je voulais juste te dire ça.

    des sourires pour toi Rym : ça aide pour l’inspi !

    Bien amicalement.

  9. Raymond 3 années Il y a

    la vieillesse commence à cent ans,
    y a le temps, les rides c’est à la mode des printemps donc on a peux voir devant..

    Merci un texte culinaire la pomme je croque tous les soirs!:)

  10. capucinette 3 années Il y a

    Belle lecture, merci

    La jeunesse passe et l’on s’accroche malgré le temps.

    Amicalement.

  11. savonnette 3 années Il y a

    Je n’aurais pas dit que la vieille dame aurait des restes de féminité,
    J’imagine qu’elle est encore plus une dame que la dame.
    Et une dame c’est quand même plein de féminité.
    La “vieillesse” en fin de compte, n’est une usure que de l’enveloppe,
    Et la féminité, je crois, se trouve dans le noyau.

    Ton poème est excellent, mais je trouve que le titre ne convient pas au sens
    Et qu’en plus, il retire à ton poème un peu de son excellence.

    J’espère que je ne te heurte pas. Est-ce que tu es de mon avis?

  12. savonnette 3 années Il y a

    En fait, ceux qui ne comprennent pas ton poème,
    Sont influencés dans leur lecture par ton titre.
    Je crois qu’il faut s’appliquer mille fois dans le titre, à la fin.

  13. Youseii 3 années Il y a

    je n’ai pas lu la première version
    celle-ci est assez harmonieuse

    sauf le quatrain central et surtout ces deux vers :

    Ses yeux d’amour ils brillaient

    Car ça très bien elle savait

    et je suis d’accord pour le titre qui n’est pas très accrocheur

    je t’en propos un autre :
    le charme d’antan

  14. Youseii 3 années Il y a

    je t’en proposE une autre , oups !

    c’est dur de vieillir et de voir son charme s’enfuir
    c’est bien ressenti dans ton poème

Laisser une réponse

©2018 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

diam Nullam tristique libero eget venenatis elementum

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account