Des illusions

Mes larmes n’écrivent plus

L’hiver s’est définitivement figé
Au rythme de mon sourire blessé
La glace pend à mes yeux ridés
Ton reflet trop peu déneigé

Mon encre ne coule plus

Mes mots se sont enfuis
Ne laissant que de la suie
Vestige de nos belles nuits
Maintenant lavées par la pluie

Mon âme ne s’anime plus

Elle s’est peu à peu éteinte
Complice de mes complaintes
Avec pour seule empreinte
Le lointain de tes étreintes

Mon cœur ne se souvient plus

Je suis morte en dedans
Inerte en mes sentiments
Allongée sur les instants
Perdus de ma vie d’avant….

  • Vues1398
  • Aime0
  • Évaluations12345

3 Commentaires
  1. Music Arts 4 ans Il y a

    Le bonheur a fondu comme neige au soleil.
    Ce poème est glacial. On voudrait bien le réchauffer.
    Attendre une saison nouvelle, par exemple.

    cordialement.

  2. Ecriveurvain 4 ans Il y a

    Faire fi de tout bois…
    Très beau poème, merci!
    Bruno

  3. Confluents 4 ans Il y a

    Bel exercice, un peu triste quand même!

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

ipsum Donec Praesent neque. sed vulputate, id ut Aenean

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?