Derrière le rideau (en vers progressifs)

L’homme se cache
Il se relâche
Quand un tissus
Est suspendu

Quand la toile pend
Le calme est frappant
Les peines d’autrui
Font bien moins de bruit

Derrière le rideau
On peut se trouver beau
Mais devant une glace
Les défauts nous font face

A l’abri d’une courtine
Les amoureux se câlinent
Car un regard indiscret
Peut provoquer leur arrêt

Un trône sous un baldaquin
N’est pas fait pour un arlequin
Mais installé dans chaque lieu
Le trône permet d’aller mieux

Le voilage dans les hôpitaux
Préserve nos droits fondamentaux
La séparation dans les avions
Met le riche en bonne condition

La burka ne découvrant que les yeux
Est conforme aux préceptes religieux
S’il est porté sans aucune contrainte
Jeunes filles et femmes sont des saintes

Lorsqu’après les trois coups le rideau se lève
Le quotidien s’accorde une courte trêve
Mais lorsqu’à la fin du spectacle il s’abaisse
La vie recouvre la pièce enchanteresse

Dans les confessionnaux nos fautes sont absoutes
Derrière un rideau le prêtre est à l’écoute
Le tissu éponge nos écarts de conduite
Grâce à l’étoffe nos fautes n’ont pas de suite

  • Vues1589
  • Aime0
  • Évaluations12345

3 Commentaires
  1. REVEPOURPRE 3 ans Il y a

    A ne rien comprendre

    voilà un poème d’une originalité hors du commun et personne ne se déplace?

    C’est vraiment pas facile à faire!!

    je vais le remonter!!!lol

    amitiés

    RP

  2. REVEPOURPRE 3 ans Il y a

    662 lectures quand même!!!

    et personne n’a posé son ressenti

    là vous exagérez!!!!

    RP

  3. Auteur
    DavidFrenkel 3 ans Il y a

    Merci pour votre soutien Revepourpre

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

odio neque. risus mattis vel, leo. porta. ut venenatis accumsan Lorem

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?