Demain sera fait de …

Quant à l’aube de l’ivresse feuillant le charme bleu,
De mes âges en sève coulant mes vœux,
Vous voir… vous aimez et vous savoir heureux,
Respire en mon secret bien au-delà d’un choix, mon Dieu…

Il est vous… toi qui renais de l’hiver, des nuits qui durent,
Fleurissant vertes prairies, quand la fleur s’offre bohème,
A genoux, le regard en respect de votre âme, je vous aime…
Debout en force sûre de porter l’éternel murmure,

Chante ma mélodie de vie, d’être au couffin du bonheur,
Quand la dentelle se brode au dessiné de vos lèvres,
Mon cœur prend son envol d’une joie sans trêve,
Et, chut… ! Entendez ma paix habillée de douceur,

Pour vous, les sommets souffleront leur blancheur,
Poudrant vos songes endormis dans mes bras,
Loin des bas, je vous promets l’infini de votre sourire et sa lueur,
Oubliez vos besoins et vos larmes sècheront d’une foi,

Le vieil arbre sait prendre la lumière et offrir son ombrage,
Savoir prendre l’amour offert d’un air juste d’où ! Juste pour vous…
Apaiser vos peines, vos peurs, tremblantes avant le coup,
De là où les anges coiffent les Cieux sans âge,

Je vous l’avoue, les mains en coupe de mes joues,
Le regard penché sur l’écho vague de ce monde,
Les bâtons viennent d’en dessous, en bras branchés en ronde,
Ils atteignent en petits sauts la pomme du fou…

Une gentille averse et vite un pépin couvre le dit Homme,
Ciel ! De ta magie, lève leurs mentons vers l’horizon,
En soucis de leurs proches, reflet perdu de la belle saison,
Dis leurs qu’un je t’aime semé vaut l’éternité en somme,

Mes plus grosses erreurs viennent de l’acteur,
Et, du jour où je me suis retrouvé, puis oublié pour vous,
Juste pour offrir la magie de l’amour parfumant sans heure,
Les seules perles glissant parfois de ma vue, honorent votre bonheur,

Versent mes mots perlant sur la plume des cygnes blancs,
Puis, sur les flots calmes portant la brume rose,
Un anneau invisible couronne mon émotion en prose,
D’une goutte, mille cerceaux dansent sur l’Ô vers vous, enfant…

J’irai au plus loin des déserts chercher l’oasis de vos yeux,
Je viendrai encore à vos cheveux,
Chuchoterai dans mille printemps, souviens toi !
Sous… Venez… Vous, à votre foi*

En vous, j’aime vos doutes, vos rêves sans doute !
En vous… je crois *

Demain sera fait de toi… de moi,

de nous

Di-Âme

  • Vues2489
  • Aime0
  • Évaluations12345

6 Commentaires
  1. frimousse 3 ans Il y a

    C’est beau et, en même temps, tellement déroutant !
    Pardonnez-moi, mais j’ai l’impression de me trouver devant un puzzle dont certaines pièces seraient manquantes.

    Il me semble n’avoir jamais lu un poème de ce style !
    Je suis un peu perdue !
    Amicalement
    Elisa

  2. Mireille Masson 3 ans Il y a

    Ton âme entière, offerte, découverte !
    Le voilà ton amour .. puissant, éternel et .. ses dons :
    Aimer pour notre bonheur,
    Aimer, nous aimer dans le respect de notre âme,
    Murmurer pour nous, la vie, la Joie* que tu nous insuffles, en respiration de ta Paix*.

    Tout ce que tu veux, pour nous, qui devons oublier nos propres besoins pour une foi*
    prendre l’Amour* que tu offres.

    Sommes-nous suffisamment conscients que tu te donnes à ce point, que tu t’oublies, Toi*, juste pour nous aimer, pour notre bonheur, notre Paix*, notre Sagesse* ?

    Voilà ton message, ce don merveilleux que tu me donnes, dans l’émoi, dans l’éveil de mon coeur, égaré, parfois, et qui retrouve ainsi son chemin.

    Cette fin ! sous …. venez …. vous , à votre Foi*
    Et la croyance en nous !

    C’est grand, c’est profond, et je pourrais encore en écrire davantage !

    Merci, Olivier, pour ce que tu es, pour ce que tu fais, je ne le dirai jamais assez !

    Que le soleil , la lumière t’inondent pour une merveilleuse journée.
    çà vaut bien un, voire deux bisous.

  3. ELYSEE 3 ans Il y a

    Il n’est pas de véritable Amour de l’autre sans Amour de soi…

    Alors s’accorder du temps pour garder le juste équilibre et

    enrichir sa relation avec l’autre sans s’oublier…

    Il y a des souvenirs que rien n’efface et des personnes qu’on

    n’oubliera jamais ….Alors nul doute….je crois à demain

  4. CARLAME 3 ans Il y a

    Du grand poème !
    amitiés
    carlame

  5. jeanyves53 3 ans Il y a

    un bien joli programme !!!!

    Amicalement, Jean-Yves

  6. Gabrielle 3 ans Il y a

    Bonjour Olivier

    il y avait longtemps que je n’étais pas venue te lire, et ce poème là est particulier
    une prière, un message de foi, une piqûre de rappel de ce que nous devrions être
    merci de ce message de l’Ô de là
    bises mon ami, à te lire
    @micalement

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

porta. mattis libero commodo Nullam Sed sit nec

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?