Déclinaison

Déclinaison

La terre, ma terre, nourricière, nourrice hier. La terre.
L’éther nous enterre, on l’enterre, ma terre, ça m’atterre.
Ça ! Ma terre. Elle sent l’automne. Elle, sans l’automne s’rait monotone. Elle sent ! l’eau tonne !
En un éclair elle nous éclaire. Elles, nous, sommes clairs.
Elle, ma terre. Belle, ma terre. Je réitère :
Je ris, et terre : j’t’enterre, j’t’entend te taire.
C’est tentant, terre. Tant, tant d’air… qu’en en faire ?
Le prendre ! Le prendre, le pendre sans comprendre. On naît sans comprendre. On est cent cons ! Prendre !
Sans rien laisser derrière. Sans laisser d’air. Hier, s’enlacer d’air. Demain amasser l’air à deux mains.
A demain, ma terre.

Demain je ne pourrais plus me regarder dans la glace… Elle aura fondu.

  • Vues2625
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Praesent justo luctus in Aliquam ut efficitur.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?