De te connaître

Tu existais et moi je ne le savais pas,

Devant mes yeux il n’y avait que le monde,

Tu respirais et mon souffle était au plus bas,

J’étais prisonnier de la terrestre ronde.

Tu vivais tes joies et tes peines sans savoir Qu’au delà de tes rêves les plus vagabonds,

Un être vivotait quasiment dans le noir Au milieu des effluves les plus nauséabonds.

Mais le monde est monde et des hasards bizarres,

Est, incontournable, le maître du monde.

De ces deux vies parallèles a su faire valoir

Rencontre inattendue dans céleste ronde…

Depuis, de te connaître, ma vie a changé,

Mon souffle s’est rempli de la faveur d’Eole

Et les effluves emplis de parfums ailés

Ont fait de toi et moi deux âmes qui s’envolent.

 

 

  • Vues1714
  • Aime0
  • Évaluations12345

10 Commentaires
  1. Vert Citron 5 ans Il y a

    Une rencontre,un hasard et plein d’émotions ,,merci de nous faire partager ces mots romantiques…amitié ,,

  2. Auteur
    Bleudusud 5 ans Il y a

    Merci, de tout cœur…

    Amitié partagée!

  3. poesiade 5 ans Il y a

    le bonheur de rencontrer son âme soeur

    amitiés

  4. Tonin Dulot 5 ans Il y a

    Il y a quelque part une être qui nous convient…on ne le trouve pas toujours

    Cordial salut
    Tonin

  5. Pas_A_Pas 5 ans Il y a

    Merci pour cette lecture de fin de soirée Bleudusud !

    Bon dimanche !

  6. Montero 5 ans Il y a

    adorable

  7. Balmain 3 ans Il y a

    oui vraiment joli tendre et touchant..un hasard comme un rêve , une illusion ou une imagination!!!

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

facilisis suscipit accumsan id elit. neque. Lorem libero. ipsum tempus ut

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?