DE L’AUTRE CÔTÉ

Te souviens-tu, il y a si longtemps ?
Mes rêves de grandioses, belles chimères.
Te souviens-tu, comme file le temps ?
Arrêté aujourd’hui, vivant de prières.

Les beaux souvenirs, rives du passé,
À l’orée d’un bois, je me suis endormi.
C’est l’hiver ici et le lac à geler.
Et pourtant, pourtant…. en ton coeur je vis.

Il y a ton amour, au delà de l’absence.
Dans cette nuit sombre, tu éclaires mon chemin.
Ce en quoi tu crois, la matière, l’essence.
Sache qu’aujourd’hui, j’en connais les parfums.

  • Vues1831
  • Aime0
  • Évaluations12345

4 Commentaires
  1. Jeanlegentil 3 ans Il y a

    Joli poème bravo

    • Auteur
      Plumelys 3 ans Il y a

      Merci PetitJean. Douce soirée

  2. CARLAME 3 ans Il y a

    merci pour ce beau partage
    j’ai voté un j’aime et pour le poème et pour la photo
    bonne journée
    carlame

    • Auteur
      Plumelys 3 ans Il y a

      Merci carlam. Douce soirée également.

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Praesent ut id mattis quis dictum Praesent

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?