…De la perpendiculaire au niveau…

J’avais levé les yeux pour contempler les cieux
Les étoiles scintillaient sur la voute sacrée
Je m’étais allongé sur les herbes d’un pré
Epuisé, attendri, par la magie du lieu

Avais-je à cet instant donné l’entière mesure
De ma quête sacrée ? Etais-je parvenu
A vaincre mes passions, la tête dans les nues
Pour mieux encrer ma foi, pour que l’amour perdure ?

Le fil à plomb cessa son lent balancement,
Un précaire équilibre envahissait mon cœur.
Je devins cohérent, bannissant les rancœurs
Qui souillaient ma raison, autant que mon serment.

Le zéphyr infini reliait le nadir
J’appréhendais enfin la rectitude des lieux
Les méandres de ma quête m’avaient appris à lire
Tandis que la lumière éclaboussait mes yeux.

Je descendis encore au plus profond de moi
J’y découvris la paix et des résolutions
Elever à mon tour, témoignage de ma foi,
Une bâtisse digne d’apaiser mes tensions.

J’avais atteint, je crois un niveau ambitieux,
Celui de croire toujours en l’alchimie des choses
Celui d’appréhender la justesse des causes
Pour que l’équerre apporte son pouvoir prodigieux.

  • Vues3147
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

elementum libero suscipit consequat. mi, quis justo neque. leo Aliquam mattis

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?