Crépuscule

Un pinson, tout-à-l’heure, étourdissant grelot,
Egraine maintenant un chant très monotone
Et le soir, où chacun au sommeil s’abandonne
Le capte dans sa cendre et me renvoie l’écho.

Et je rêve tout seul, en haut de la colline,
Regardant devant moi, cette mer qui s’endort,
Et qui, le jour, sourit sans fin au soleil d’or,
Vagues de blés mouvants que le vent achemine.

Peut-être que là-bas une ombre qui m’entend
Regarde , solitaire en haut de sa colline
La plaine qui s’endort dedans la nuit divine:
Chevauche ma pensée, mon coeur : Elle t’attend.

 

Sonorité ++I+

  • Vues1417
  • Aime0
  • Évaluations12345

9 Commentaires
  1. Larsenbac 4 ans Il y a

    Du très beau, JP !
    Dans cette nuit colline… câline, le lit est prêt pour les plus beaux Rêves…

    Amitiés

    L@rs

  2. Music Arts 4 ans Il y a

    Un pinson qui chante l’absence de l’être aimé en très beaux alexandrins.
    Triste et beau à la fois….comme il se doit.

    Bien belle journée à vous.

  3. Trémière 4 ans Il y a

    joli mon Nono

    gros bisous ♥♥♥ de ta Rose.

    • Auteur
      JeanPelerin 4 ans Il y a

      Je te remercie ma Belle Rose. C’est pour toi que j’écris.

      Toi, l’emblème de la poésie. Je t’admire infiniment.

      Baisers de Nono.

  4. Auteur
    JeanPelerin 4 ans Il y a

    Je n’arrive pas à me connecter en ce moment.

    Je reviendrai.

    Amicalement.

  5. Graoully 4 ans Il y a

    C’est absolument charmant.
    G.

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

sem, quis, suscipit ut vel, facilisis ut ante. non consequat.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account