Convergence mystérieuse

Seul dans mon coin,
Je converge dans le chemin.
Je me fait percuter,
Pour me réveiller.
Je vous suis,
En même temps je vous dis,
Je brille comme je suis.
Rien ne semble me satisfaire.
Toutefois, je trouve des chose a faire.
J’aime bien dormir,
Même si je me sens mourir.
Je ne le recherche pas.
Je l’ai simplement besoin.
C’est comme mon joint,
Pour faire un grand pas.
J’aimerai me connaître,
Au plus profond de mon Être,
Comme nous semblant l’Être,
Je ne viens pas de naître.
Je m’ennui de moi.
Pourquoi tu es si loin,
En verra bien demain.
Peut-être que tu es meilleur loin de ce chemin.

  • Vues1164
  • Aime0
  • Évaluations12345

6 Commentaires
  1. Mabeabou 4 ans Il y a

    Une route en solitaire et néanmoins accompagnée

  2. Ninon 4 ans Il y a

    Bonjour Jonnybyz,

    Pas mal ce parcours, où le point de convergence, tend à se complaire dans son état, un peu comme si vous vous projetiez dans un mandala ou vous seriez le point central…

    J’ai bien aimé, Merci

    Belle soirée à vous 😉

  3. Trémière 4 ans Il y a

    joli jour Jonnyboyz,

    je vous souhaite la bienvenue ayant remarqué votre très récente inscription ici hier, je crois.

    étant la fiancé de toutes les solitudes, je ne peux qu’aimer ce poème.

    merci pour ce partage.

    A vous lire

    Bien amicalement. 🙂

  4. JeanPelerin 4 ans Il y a

    Très beau poème. Cette solitude est si difficile à vaincre qu’il est presqu’inutile de tenter de s’en libérer. J’en sais quelque chose !

    Amitiés.

    JP…

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

lectus eleifend commodo in felis velit, accumsan consectetur ipsum leo.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account