Conquérant

Tels Leonidas attendant fièrement les Perses
Je souris à l’aube d’une mort certaine
Le regard écrasant sur l’horizon funeste
J’élèverais éternellement mon glaive

Tels Alexandre conquérant l’Orient
Du sable fin aux glaciers indomptés
De la forêt noire au ciel régent
Je ne m’arrêterais qu’aux frontières du jamais
Tels Jules César et son aigle fendant les cieux
Dominant la vallée comme il dominait l’Europe
Je suis prêt à combattre sous un ciel bleu
Le soleil reflétant sur ma peau les couleurs d’un kaléidoscope
Tels Cochise surplombant ses pleines éternelles
Admirant une dernière fois la beauté de ces déesse amérindiennes
Empruntant l’énergie de cette terre mère spirituelle
J’attend les hordes de primitifs voulant s’arracher ma peau comme des hyènes

  • Vues1339
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?