Concerto pour Piano

Concerto pour Piano

Tinte o mon vieux Piano Tinte
Ne vois tu pas ma plainte
Prendre de ta Noire sa teinte
Et revenir en Ré Mineur
Éveiller l’heure de ma complainte

Tinte le bel amour perdu
Le rêve d’or vendu
Le fruit de l’Éden mordu
En sa fraîche douceur
Quand frisonne l’élan défendu

Le long de ton blanc ivoire
Mes larmes reviennent boire
Le charme mourant d’un soir
Où elle m’offrit la fleur
D’amour en sa riche moire

Tinte O Coryphée de mes amours
Les Préludes de mes verts jours
Hector est mort.. Les pas si lourds
Rythment la macabre douleur
D’Andromaque en ses Royales Tours

Hector est mort O sanglante traînée
Je sens vibrer l’aile de la Dionée
Me soufflant la fin d’une vie peinée
Dont je transpose la morne couleur
En Concerto de ma triste destinée

Tinte o mon vieux Piano Tinte
Ne vois tu pas ma plainte
Prendre de ta Noire sa teinte
Et revenir en Ré Mineur
Éveiller l’heure de ma complainte

Luthoriental Le 24/1/2016

  • Vues1937
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Praesent dolor. non leo. efficitur. risus. Aenean sed

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?