COMME UN NUAGE

COMME UN NUAGE

Comme un nuage sans fin
Je papillonne vers le lointain,
Dans une vie sans passion
Loin de toutes mes illusions.

Mais où est passé ma vie ?
Pour me donner des envies
Où est aussi mon ivresse ?
Pour noyer ma tristesse.

Je n’ai que larmes sèches
Versés sur un oreiller rêche,
Posé sur un lit à la dérive
D’une mer aux vagues nocives.

Mon cri part dans le vent
Sous un ciel noir se crevant,
Les tempêtes en moi rugissent
En m’entrainant dans l’abysse.

Mon âme sur le sable s’éclate
Avec un cœur qui se dilate,
Tous mes rêves s’écoulent
Pour un avenir que je refoule.

Alors pour ne plus ressentir
Un mal que je transpire,
Je ferme les yeux sur la terre
Mais voit sous mes paupières.

Mélancolie

25/07/2017

Copyright 00158591-1

  • Vues2110
  • Aime0
  • Évaluations12345

4 Commentaires
  1. ATROS 3 ans Il y a

    La tristesse de ce texte est égale a sa qualité.
    J’aime donc je vote
    Amitiés

    • Auteur
      Mélancolie 3 ans Il y a

      Merci et amitié aussi.

  2. Gilles LORPIN 3 ans Il y a

    Très beau texte bien que mélancolique
    Mais mélancolie tu es !

    Bravo pour ce joli poéme
    Amitié
    LGilles

  3. Personne 3 ans Il y a

    Quelle mélancolie, j’aime comme toujours cher poète, merci pour ce beau partage d’une belle sensibilité.

    1 V + *****

    Bonne journée
    Personne 😉

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Phasellus amet, consequat. eget eleifend massa at porta. fringilla felis ipsum

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?