Comme avant

Comme avant

C’est bien l’hiver sur son visage
Mais je me souviens du printemps
Avant les plis, avant l’orage
Avant les ravages du temps

Son rire a gardé sa lumière
Ses yeux ont gardé leurs étoiles
Mais y’a quelque chose en arrière
Comme un soleil qu’a mis les voiles

Ses lèvres égrainaient des mots doux
Et mon gros chagrin s’envolait
J’avais des bonbons plein les joues
Quand ses baisers me consolaient

Je l’aime autant ce beau visage
Même en hiver, même au printemps
Je l’aime pour l’amour qu’il dégage
Parce que c’est celui de Maman

Z. 🙂

  • Vues1566
  • Évaluations12345
17 Commentaires
  1. Jeanlegentil 1 année Il y a

    Bravo Zaza

  2. ATROS 1 année Il y a

    Tendre poésie, j’aime.
    Amitiés

  3. Trémière 1 année Il y a

    Joli soir ma Zaza préférée,

    Très émouvant et aussi très bien écrit ce poème !

    Comme tu as de la chance d’avoir une maman comme tu nous l’as dépeint. Ce doit être une femme exceptionnelle ! ” sourire”

    • Auteur
      Zaza_Dabord 1 année Il y a

      Oui ma Lisette (c’est comme ça que je l’appelle est exceptionnelle à mon coeur. J’ai de la chance de l’avoir encore et je garde les yeux bien ouverts. 🙂
      Bisous soleil ma Rose 🙂 <3

  4. Trémière 1 année Il y a

    Oui ! Avoir pour Maman une femme aussi maternelle me rend rêveuse : je n’ai pas eu cette chance hélas !

    J’ajoute Vote( de bon coeur of course), étoiles et plein de bisous

    Rose ***

    • Auteur
      Zaza_Dabord 1 année Il y a

      Elle est ce que devrait être toutes les mamans en fait 🙂 Quand je la vois maintenant je vois une petite mamie et cela me fait tout drôle. C’est en la regardant que j’ai pensé à ses printemps. 🙂
      Bisous ma Rose 🙂

  5. Béasse jean pierre 1 année Il y a

    Joli message, jolie Maman, merci

    Des nouvelles de votre prochain spectacle ?

  6. Loulette 1 année Il y a

    QUEL BEL HOMMAGE …..ET QUELLE CHANCE D’AVOIR ENCORE SA MAMAN PRES DE SOI…..IL FAUT L’AIMER ENCORE ET ENCORE…Quand elles deviennent “des petites mamies”qu’elles commencent a s’accrocher à la table, au meuble, quand elles soupirent,comme ça,les yeux un peu dans le vague ,il faut les tenir dans nos bras, leur dire qu’on les aime , engranger des souvenirs,les écouter nous raconter…..,leurs souvenirs…. leur rêves aussi…..pour qu’après……NOUS AYONS CES TRESORS CONTRE LES GROS CHAGRINS…..Merci pour ce tres joli poeme!

  7. Gilles LORPIN 1 année Il y a

    Très joli poème qui nous fais voir le temps qui passe sur nos proche qui parfois trépasse et laisse un vide dans notre vie.

    Bravo
    Bien Amicalement

    LGilles

    • Auteur
      Zaza_Dabord 1 année Il y a

      Ca fait parfois de la peine de les voir vieillir… Je regarde mes parents (87 et 92) et je les revois quand j’étais petite. 🙂

  8. Mana5662 5 mois Il y a

    Un bel hommage à sa maman émouvant… j’aimerai lui dire ces mots … je sais pourtant qu’elle les entend. Une maman ne meurt jamais vraiment, rien que par les souvenirs, les images, les événements, un parfum, une gourmandise tout nous la rappelle
    Merci pour cet émouvant partage ZaZa j’aime +les etoiles 😉
    Amicalement 🙂
    Mana56 (SylvieB)

  9. Personne 5 mois Il y a

    MAGNIFIQUE HOMMAGE POUR TA MAMAN, je le découvre et je le trouve SUBLIME ton poème, MERCI pour ce délicieux partage, un régal de le lire et merci Sylvie de l’avoir remonter, très heureuse de lire cette beauté, à lire et relire sans modération.

    1 j’aime + ***** brillantes

    Bonne journée
    Amicalement
    Personne 😉

Laisser une réponse

©2018 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

vel, sed consequat. justo lectus diam Aenean massa

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account