Comme Apollinaire

« Comme Apollinaire »

Sur le pont Charles à Prague,
Laisse moi mon amour t’offrir une bague.
Comme Apollinaire devant cette ville magnifique,
Ici notre amour était magique.
Plus loin à Vienne,
Je t’aimerais quoiqu’il advienne.
Comme un « brasier » lors de nos « fiançailles »,
Ton regard de braise me rendait à Versailles.
Avec toi impossible d’être le « mal aimé »
Ta douceur et tes yeux font que notre amour sera éternité.
Comme sous le pont Mirabeau coule la seine,
Pour toi mon amour, je monterais sur scène.
Amoureux fou je suis,
Amoureux fou je reste.
Et comme Apollinaire,
Je ne serais pas en reste.
La vie est ainsi mais aussi si cruel,
Pour tes yeux mon amour, j’irais bien plus haut que le septième ciel.
Une odeur de cannelle dans cette ville éternelle,
Offrant à nos sens un plaisir si charnel.
Apollinaire lui aussi aimait les plus belles,
Et pour moi mon amour, tu es mon étincelle.

Frantz KURZ-SCHNEIDER

  • Vues1807
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Phasellus amet, dolor. Donec elementum mattis consectetur porta. luctus Curabitur

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?