Comme à la fin du film

Comme à la fin du film

Te souviens-tu Tristan “à chaque aube je meurs”
Et le vent soulevait le bord de tes paupières
Avons-nous à genoux tant cessé d’être fiers
Pour que revienne en nous plus de joie que de peur

Te souviens-tu aussi “on marche sur des fleurs”
Et la mer agitait de ta peau les lanières
Ce n’est pas juste aussi la plainte meurtrière
Qui s’acharna sur nous en d’atroces douleurs

Le tout petit cadavre allongé près de moi
Je ne suis plus certain que ce sois toi amour
Et pourtant j’ai gémi sais-tu combien de fois

Je veux tout oublier et garder la mémoire
De nos coeurs enlacés palpitant pour toujours
Comme à la fin du film cette lueur d’espoir

  • Vues2710
  • Aime0
  • Évaluations12345

10 Commentaires
  1. Gilles LORPIN 4 ans Il y a

    Comme vous le dites si bien, oublier tout en gardant en mémoire les bons moments passés pour que la vie continue malgré tout
    Très joli poème !

    Bien Amicalement

    LGilles

    • Auteur
      Typique 4 ans Il y a

      Merci de cette lecture éclairée et de votre commentaire

      • Gilles LORPIN 4 ans Il y a

        j’avais omis les petites étoiles
        voila qui est réparé

        Bien amicalement

        LGilles

        • Auteur
          Typique 4 ans Il y a

          Je ne pense jamais aux étoiles (à celles-là du moins). Merci.

  2. Trémière 4 ans Il y a

    Joli soir cher Typique,

    Il est vrai “” qu’à la fin du film” il reste toujours une ouverture , une porte par où l’espoir peut se glisser.

    J’ai vraiment savourer ma lecture, cher Typique.
    Ce que tu écris si bien ( ici : un sonnet ) raisonne en philosophe et en grande humanité. Je veux dire que tu connais l’âme humaine.

    Pardonne moi, s’il te plaît, cette rédaction maladroite : un coup de fatigue m’a couchée ! Mais … je m’en remettrai ! 😉

    • Auteur
      Typique 4 ans Il y a

      Je te souhaite de te rétablir très vite de ce coup de fatigue.

  3. Trémière 4 ans Il y a

    J’aimerais citer mon ” envol” préféré :

    ***
    Le tout petit cadavre allongé près de moi
    Je ne suis plus certain que ce sois toi amour
    Et pourtant j’ai gémi sais-tu combien de fois
    ***

    Et si je dis “envol” , c’est qu’il s’agit là d’une véritable montée des ondes vers les très haut.

    J’ajoute Vote ( personne n’a voté et je m’interroge ) , des étoiles et un grand sourire … pour illuminer tes pages ( comme si elles en avaient besoin ! 🙂 )

    à bientôt cher Typique !

    je te remercie pour ta grande fidélité. ( tu es toujours sur mes pages d’ailleurs )

    poétiquement et amicalement

    Rose *** qui ne t’oublie pas ^^

    • Auteur
      Typique 4 ans Il y a

      Tu es ma lectrice fidèle et toujours tu me réserves un commentaire élogieux. Merci pour tout ça.

      Amitiés.

      PS : j’aime moi aussi cet envol

  4. Zaza_Dabord 4 ans Il y a

    J’ai l’image d’un oisillon tombé du nid.
    Une plume sensible qui touche au coeur
    Amitiés soleil
    Z. 🙂

    • Auteur
      Typique 4 ans Il y a

      Merci pour ce subtil commentaire

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

risus. id eget at ultricies mi, dolor venenatis, nec luctus neque.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?