Combat intérieur

Je ne suis pas responsable de ses jeux,

Où il fait croire à une instabilité qu’il ne peut,

Maitriser comme si rien réellement ne comptait.

Manipulant mon coeur depuis des années.

 

Mais, j’ai une responsabilité, de te regarder continuer,

A entretenir, à ramper derrière un jouet.

Sournoisement puis jeté à tous les regards dont le mien,

Juste pour faire du mal à mes lendemains.

 

Je ne suis pas responsable dans ta volonté de détruire,

Et tant de vices pour nuire.

Moi, je retournais loin et j’observais, avant..

Et je suis là maintenant.

 

A écrire où tu ne liras pas,

A quoi bon te dire ce qu’il y a, juste là..

Puisque il n’y a rien qui dure chez toi,

A quoi bon croire en toi ?

 

Pourquoi te dire que je t’aime, si je n’en suis pas le thème,

Car l’amour je sais ce qu’il sème.

Des caresses en n’en plus finir,

Des heures a s’appartenir..

 

Tout un tas de choses que tu prostitue,

Avec tellement d’autres même la première inconnue.

Il n’y a pas de place particulière en ton coeur,

N’importe qu’elles autres peuvent y siéger a toutes heures.

 

Ce n’est pas un endroit sacré,

Où l’amour véritable y est protégé.

Ni une bulle d’amour où éclos la fidélité du coeur, de l’âme,

Du corps et du désir de mon souffle en sa flamme.

 

J’ai crus en toi comme on sait que le jour se lève,

Que la nuit parfois des ombres lumineuse s’élève.

Quand le bonheur empreinte à la paix sa joie,

Que l’on est vrai, sincère et que nos actes en portent la foi.

 

J’ai crus en toi, autant que mon coeur te porte,

J’ai combattu de ta noirceur sa discorde.

En vain, car tu n’es pas là,

Car, pour toi, de moi, rien ne compte voilà..

 

C’est vrai, j’ai crus en toi et moi,

Et peut être encore plus cette fois.

Quand j’ai crus que tu me disais je t’aime,

Faisant de moi le seul thème…

 

Je suis épuisée de croire en toi maintenant,

Car, en moi c’est un combat de titan.

Un combat de chaque jour,

Je me battais pour l’amour.

 

Mais, si tu prostitue même ça,

Je n’ai plus de raison d’être là..

Si derrière n’importe qu’elles autres tu peux ramper,

C’est que tu ne m’est pas destiné..

 

  • Vues1678
  • Aime0
  • Évaluations12345

12 Commentaires
  1. rymailleur 5 ans Il y a

    La déception se lit et délie vos amours..
    Sombre poème

    Amicalement
    Rym…

  2. Larsenbac 5 ans Il y a

    La Destinée est parfois douloureuse, mais une bonne lessive remet les idées à leur place… Rien de dure…. mais tout est Dur !

    L@rs

  3. Auteur
    C 5 ans Il y a

    Bonjour rimailleurs..

    Disons que de me decevoir à nouveau ou non est un choix qui lui appartient, me blesser ou non, il a la possibilité de faire le choix encore aujourd’hui s’il m’aime. Seuls ses actes et ses attitudes comptent c’est ce qui fait celui qu’il est, c’est là qu’il décide qui il est…

  4. Auteur
    C 5 ans Il y a

    Bonjour Larsenbac,

    La destinée nous a toujours je ne sais pourquoi ramener dans la vie quotidienne l’un de l’autre.. Chaque fois que des événements nous ont éloignés physiquement, le destin a décidé que non, qu’il fallait que tous les jours nous nous voyons.
    Je ne sais pas pourquoi le destin s’évertue à nous lier depuis dix ans si pour lui ça ne compte pas réellement..

    J’avoue que c’est un peu de l’ordre du ” mystique” comme viscéral mais pas de l’ordre de l’amour aveugle..
    Je vois le mal autant que le bien, j’ai toujours eu conscience de chaque ombre, je ne suis pas une âme qui se voile les choses et ne suis pour autant pas une péssimiste.

    Je me suis souvent interrogée sur le destin je ne crois pas nous n’aillons aucune influence sur lui. Je crois que la vérité et que pour changer les choses, c’est à l’intérieur de soi si rien ne change en soi.
    Nous ne pouvons améliorer notre destin.

    Rien ne dure, je ne suis pas pas certaine, ce qui est vrai est ce que nous en faisons..

    Je l’aime depuis dix ans et encore aujourd’hui c’est dur..

  5. Boho 5 ans Il y a

    et moi j’aime depuis 30 ans!

    quelle médaille on va me décerner, une médaille en chocolat avant ma mort!

  6. Auteur
    C 5 ans Il y a

    salut Boho…

    Sauf que aimer quelqu’un avec qui ont est depuis 30 ans mérite plus de respect qu’une médaille..
    Tu as beaucoup de chance d’aimer celle avec qui tu es depuis 30 ans et cet amour soit partagé c’est beau 🙂

    J’ai dis depuis 10 ans car nous ne sommes pas ensemble et depuis autant de temps je l’aime toujours..

  7. Boho 5 ans Il y a

    Euh celui! pas celle! je suis ouverte d’esprit, mais c’est un monsieur que j’aime:)

  8. Auteur
    C 5 ans Il y a

    Euh pardon j’ai crus que tu étais un homme

  9. bellereveuse 5 ans Il y a

    Merci pour votre écrit il m’a beaucoup toucher, je vous souhaite de trouver quelqu’un qui vous rendra heureuse.
    Amicalement bellereveuse

  10. Auteur
    C 5 ans Il y a

    Bjr belle rêveuse,

    Il a toujours eu le choix de me rendre heureuse ou non. Il a nouveau le choix et c’est un choix qui lui appartient. Le mien sera de faire le mien en conséquence du sien.

    Si il m’aime il nous rendra enfin heureux véritablement sans manipulation ni mensonges.
    S’il il recommence ces jeux inhumains avec qui que ce soit alors ce sera terminé car je ne lui pardonnerais plus .

  11. Boho 5 ans Il y a

    oui, je confirme C, je suis bien une femme!

  12. EnvoleMoi.. 5 ans Il y a

    EH oui toujours ces problèmes conjugaux

    il faut toujours bien les mener en duo!!

    et il faut se dire que la vie est un éternel combat!

    bonne nuit

    EM

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Nullam mattis felis quis, nunc Sed Donec adipiscing pulvinar luctus ut sem,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?