Un coeur aux abois….

Un cœur aux abois…
C’est une jeune enfant au regard apeuré
Qui voit sa quiétude s’’effriter en lambeaux
S’armant de courage, s’empêchant de pleurer
Souriant à tout vent pour maquiller ses maux

Elle entend bien souvent tous ces éclats de voix
Qui écorchent son âme et qui saignent son cœur
Et tel un animal attentif, aux abois
Elle redoute ainsi le fracas des rancœurs

Chaque jour, chaque nuit, invoque anges et Dieu
Levant les bras au ciel, ses larmes, ses prières
Souhaitant ardemment que ce foyer odieux
Redevienne à jamais une heureuse chaumière

Et dès le lendemain, elle épie les regards
Un clin d’œil, un sourire, un élan rassurant
Ils demeurent hélas sans reflet, sans égard
L’amour avait quitté les yeux de ses parents…
L’enfant sait désormais : le sort en est jeté
Leurs cœurs sont lacérés, son âme écartelée
Le chemin s’est fermé, l’horizon amputé…
Comment redonner vie à l’amour morcelé ?

  • Vues1830
  • Aime0
  • Évaluations12345

22 Commentaires
  1. loupy 5 ans Il y a

    une dure réalité des temps modernes, une autre vie à adopter bien difficile

    bien triste poème

    • Auteur
      poesiade 5 ans Il y a

      Merci LOUPY d’avoir partagé cet écrit

      amitiés

  2. CARLAME 5 ans Il y a

    très beau, heureuse de te revoir ici poésiade !

    • Auteur
      poesiade 5 ans Il y a

      Bonjour poétesse

      très heureux également de te retrouver ici

  3. Amarante 5 ans Il y a

    Peut-on alors parler de divorce heureux
    Quand l’enfant ne sait plus s’il peut, s’il doit aimer les deux ?

    Tu frappes fort à la porte de nos consciences avec ce premier poème
    Merci Poesidade.
    Heureuse de te retrouver
    Amarante

    • Auteur
      poesiade 5 ans Il y a

      IL ne peut y avoir de divorce heureux quand meurt l’amour dans les yeux des “parents”…. Chacun peut refaire sa vie mais l’enfant garde sa déchirure pour la vie

      très heureux aussi de te retrouver sur ce site qui revit enfin

  4. Entrelac 5 ans Il y a

    Un beau texte sur le ressenti de l’enfant dans le désamour des parents ! Lorsque la séparation se fait dans l’intelligence en ne faisant pas de l’enfant une monnaie de revanche , je pense que la déchirure est moindre pour ce dernier

    Merci

    EL

    • Auteur
      poesiade 5 ans Il y a

      on aura beau s’ingénier à trouver les meilleurs voies d’une séparation, l’enfant sera toujours amputé d’une partie de son coeur

      amitiés

  5. CinquiemeVallee 5 ans Il y a

    La famille peut être un enfer.

    Poème “insupportable” , comme une perfection ! sourire…
    Plaisir de se retrouver ici !

    • Auteur
      poesiade 5 ans Il y a

      ce sont surtout les enfants qui brûlent aux flammes de cet enfer familial….Les parents eux peuvent ” se fabriquer” un semblant de paradis

      amitiés

  6. lifesof 5 ans Il y a

    Bonsoir Poesiade ,
    Un sujet sensible traité avec beaucoup de pudeur, de sensibilité et de vérité .

    Merci

    Lynda

    • Auteur
      poesiade 5 ans Il y a

      Merci lynda d’être passée me lire

      amitiés

  7. Caziopee 5 ans Il y a

    Bouleversante et poignante lecture
    Merci

    • Auteur
      poesiade 5 ans Il y a

      merci de l’avoir partagée

      amitiés

  8. Larsenbac 5 ans Il y a

    Battement qui résonne fortement dans ma mémoire…
    Le temps n’efface pas les pleurs, et il n’est jamais trop tard pour consoler !

    Merci du cadeau

    Léo

    • Auteur
      poesiade 5 ans Il y a

      un cadeau qui pourrait réveiller en certains coeurs de malheureux souvenirs…

      merci de m’avoir lu

      amitiés

  9. Anthemis 5 ans Il y a

    Un douloureux sujet qui fait écho à mon quotidien professionnel, hélas… Trop d’enfants sont confrontés à des déchirures familiales…

    Amitiés
    Maune

    • Auteur
      poesiade 5 ans Il y a

      Une déchirure que toute une vie ne peut cicatriser

      merci Maune d’être venue me lire

      amitiés

  10. Isabelle 5 ans Il y a

    Un poème qui bouleverse!
    Merci Poesiade, les mots de la réalité sont écrits avec délicatesse…Bravo

    Agréable journée
    Amitiés de Paris
    Isabelle 🙂

  11. Auteur
    poesiade 5 ans Il y a

    Une délicatesse , Hélas , qui n’atténue en rien , la crainte et le désespoir de cet enfant qui voit se déchirer ses parents

    amitiés

  12. TSiram 5 ans Il y a

    Quelqu’en soit la raison, l’absence d’un parent a toujours une incidence sur l’enfant.

    Mes amitiés poétiques…

  13. Auteur
    poesiade 5 ans Il y a

    Autrement dit, c’est toujours l’enfant qui paye ….pour les humeurs des parents…amitiés

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

ut mattis dictum mi, Donec elementum consequat. ut commodo pulvinar

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?