clown sauveur du monde

clown sauveur du monde

Un clown, ou deux peut-être,
Un nez rouge, sûrement
Se cache-t-il un traître
Au sein du firmament ?

Le soleil est parti
Vers un autre pays,
Raviver les envies de Dame Jalousie.

Dans les abysses en flammes
La colère a péri
Emportant tous les drames
Vers le fond de la Nuit.

Quand la lune s’est levée
Sur la Terre apaisée
Les nuages ont crevé,
Et la pluie a lavé

Le sang de la souffrance,
La folie de l’errance
Et de l’intolérance.
Ainsi, Dame Espérance

Revit le jour enfin,
Solidement arrimée
Au cœur d’un jour sans fin.
Naquit de la rosée

La multitude d’espoirs
D’un peuple sans pouvoir,
Qui marcha dans le noir
Puis gagna la victoire,

Tel le clown intérieur,
Qui veille au fond de l’Etre
Et surgit vainqueur
Quand il lui plaît de naître.

  • Vues1463
  • Aime0
  • Évaluations12345

3 Commentaires
  1. Isa 5 ans Il y a

    Il ne tient qu’à chacun de nous d’être ce clown naissant
    Merci pour tes jolis mots

    • Auteur
      douxg43 5 ans Il y a

      merci de ton passage isaa

  2. duduche 4 ans Il y a

    J’aime bien les clowns
    Duduche

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

consectetur Phasellus risus elit. id, facilisis Donec accumsan

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?