CIMETIÈRE

CIMETIÈRE

L’obscurité qui te recouvre
est immobile et sans appel
que l’on t’enferme ou que l’on t’ouvre
tout restera toujours tel quel

je n’ai pas froid pourtant je tremble
et je renifle un peu trop fort
face à ce trou qui nous rassemble
et nous attend vivants et morts

tout est fini le cimetière
est déserté par les vivants
il fait fait si beau dans la lumière
qui tremble de froid sous le vent.
 

  • Vues2950
  • Aime2
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

non adipiscing Lorem ut tristique felis dolor lectus commodo quis justo

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?