C’est Noël

C’est Noël

Des prières sont suspendues aux rosaces,
Des litanies pendent aux voûtes,
Le kyrie s’élève, elle les décroche
Et les balance sur une mélodie.
La pitié du Seigneur résonne dans l’église,
Elle enflamme la terre entière ;
C’est Noël.

La messe frappe aux fenêtres de l’amour.
Elle introduit l’union divine
A l’intérieur des cœurs brisés,
Et le gloria, l’acmé de l’adoration,
A l’intérieur des plates raisons.
S’attachant aux chairs couvertes d’éphémère,
L’alléluia pénètre la joie jusqu’aux moelles.
Les pans d’un habit divin balaient l’aigreur ;
L’agnus dei prend de la hauteur ;
La miséricorde plane au dessus des têtes ;
L’agneau est au paradis.
Le chœur des fidèles déverse l’allégresse ;
Elle suinte le long des oreilles ;
C’est Noël.

En ce jour, le sapin est le roi des demeures ;
Les petits chantent avec ardeur ;
Leurs souhaits couvrent le résineux.
Les grands vénèrent l’arbre majestueux ;
Ils célèbrent le vert au cœur de l’hiver ;
Les vieux fredonnent la paix ;
Elle s’étale sur les branches
D’un conifère qui s’endimanche
Pour les vieillards qui s’engourdissent
Dans des maisons peu propices.
Oh ! Le sapin s’en est allé,
Il se présente devant le miséreux,
Ses fruits se sont transformés en pains ;
C’est Noël.

  • Vues1205
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

mattis Phasellus adipiscing luctus fringilla id mi, pulvinar elit. ut efficitur. Curabitur

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account