C’est iliven Venezia

Madly

Souvenirs source,l’âme miroir.
Regard doux l’hier soir.
La lune amante. ;

Rideau nous,effleure pétales crayonnés

La terre ile de nos sensibles,
L’encre dépose vos fresques d’un panier floral

Nos tristesses contenues en un globe,une planète autre.
La bogue dissimule notes doute.

Crayon frémit sur l’écorce,
L’asphalte difforme te prénomme pas à vers.

  • Vues757
  • Aime1
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

sem, accumsan vel, elit. mattis velit, venenatis

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account