Ceci est ma nuit !

Ceci est ma nuit !

Ceci est ma nuit, et le rêve de ma vie !
Entre un passé révolu et un avenir qui débute !
Tu es l’amour personnifié et les souhaits,
Alors remplis le verre de passion et sers moi
Dans un moment, l’amour changera de demeure
Et les oiseaux quitteront les nids
Et des demeures, qui étaient dans le passé des demeures,
Nous verrons telles que nous les voyons: des déserts
La vie va s’amuser de nous‎ et elle va se moquer
Alors viens ! Viens, je t’aime maintenant plus que jamais
Le crépuscule s’est étendu auprès de nous
Il a écouté, alors que l’amour emplissait nos yeux
Une question au sujet de la passion et une réponse
Et des paroles qui fondaient dans nos lèvres
Il s’est arrêté longtemps quand il m’a appelée à lui
Pour essuyer les larmes de mon désir pour toi
Alors approche toi de moi et prend mon affection
Ensuite ferme les yeux jusqu’à ce que tu puisse me voir
Que notre nuit soit longue, longue
Car les longues rencontres sont toujours trop courtes
La vie va s’amuser de nous et elle va se moquer
Alors viens !‎ Viens, je t’aime maintenant plus que jamais
Oh mon bien-aimé, l’amour est devenu doux
Qu’importe si nous devons supporter le poids du temps
Une chance qui a mis le monde ‎à nos pieds
Qui a permis notre rencontre et nous nous sommes retrouvés
Dans des mers où gémissent les vents
Où se perd navigateur et galérien
Combien la séparation a maudit notre rencontre
Chaque nuit quand nous nous rencontrons au matin ‎
Oh amour qui a allongé mes insomnies
Oh étranger voyageant avec mon coeur
La vie va s’amuser de nous‎ et elle va se moquer
Alors viens‎ !‎ Viens, je t’aime maintenant plus que jamais‎‎
Veillée du désir dans les beaux yeux
Rêve que la passion a aimé prolonger
Paroles d’amour qui si nous ne les disions pas
Le silence autour de nous serait sur le point de prononcer
Oh mon bien-aimé, tu es mon vin et ma coupe
Le souhait de mes pensées et la joie de mon intimité
En toi est mon silence et en toi est mon discours et mes chuchotements
Le lendemain, dans ton amour, précède le jour passé
‎Est apparu dans ma soirée l’ombre des compagnons de la nuit
Et le Naouès a enlacé le Khayam (poètes arabe et perse)
Ils se sont servi le nectar des rêves
Ils ont aimé et enivré ‎les journées
Seigneur d’où le temps tiendra sa jeunesse,
Si nous partons, et ses matinées et ses soirées
L’amour ne verra plus après nous celui qui l’embrassera
Nous sommes les nuits de la passion et nous sommes ses matinées
‎Mon coeur est rempli de désir, et tout mon être
Ceci est ma nuit ! Oh temps, arrête donc ta course
‎La vie va s’amuser de nous‎ et elle va se moquer
Alors viens‎ !‎ Viens, je t’aime maintenant plus que jamais.
  • Vues1567
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

leo. commodo in elementum quis, Curabitur ante. Donec suscipit libero

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?