CE SOIR

J’ai refermé la porte sur ton sourire
Et toi de me dire :
“Je ne veux pas que tu pleures,
Je veux que tu sois heureuse ”
A mon tour je t’ai souri
Une larme a fleuri .
Depuis, tant bien que mal je survis,
Mon visage s’est fermé à la vie
Et mon corps pourtant frémit
Encore au souvenir de tes caresses , oui .
Parfois je me surprends ainsi
Lors de mes insomnies
A rêver notre amour à l’infini .
Mais le jour m’a surpris ,
Je m’étais endormie .
La réalité , à coup de bistouri
Mon cœur a défraîchi …

  • Vues1725
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

ut sit Sed sed id, at vulputate,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?