Cassandra

Cassandra,
Frêle bouton de rose, ton petit coeur n’est plus,
Petite fleur éclose, et déjà disparue.

Je hurle ma colère ; oh, quelle destinée,
Pourquoi ce sort amer, cette vie arrachée ?

Tu ne demandais rien que sourire à la vie,
Bonheur chaque matin, on te l’avait promis.

Les mots sont dérisoires, seules les larmes vont couler.
Là-haut luit un espoir : un petit Ange est né :
Cassandra.

  • Vues1613
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Nullam id, consectetur eleifend ut eget vel, dapibus Praesent libero luctus

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?