Aux urgences

Des corps saccagés
Gisent sur les lits
Des salles d’urgence.
On sent le danger
Qui plane et remplit
L’homme en émergence

Combattant soudain
La peur qui l’étreint.
Attendant la sentence
D’un jeune gandin,
Il manque de reins
Par intermittence,

Car une souffrance
Hurle sa douleur
Au delà du voile
Cachant les errances
D’un malade en pleurs ;
L’horreur s’y dévoile.

Et lorsque les pas
Du gandin, le dieu,
Habillé de blanc,
Bruissent de trépas,
Tout lui semble odieux.
Humant les relents

Du piètre sourire
D’un gandin timide
Donnant diagnostic
Qui semble se rire
De ses yeux humides.
Mais le pronostic

S’avère optimiste.
Alors, il enlace
Le gandin qui    noie
L’homme pessimiste.
Son voisin hélas,
Meurt d’un mal sournois.

  • Vues1377
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

commodo libero justo nec neque. leo

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account